Irresponsable !

21/09/2012
Irresponsable !

Il y a une semaine, des troubles avaient opposé des manifestants de l’ANC à des habitants du quartier d’Adéwui. Des incidents qui avaient d’ailleurs suscité l’inquiétude des chancelleries occidentales. Or, ce même parti n’a rien trouvé de mieux que d’organiser samedi un nouveau rassemblement, au même endroit. Assez édifiant sur la stratégie poursuivie par Jean-Pierre Fabre et ses lieutenants.

Dans la soirée, le ministre de la Sécurité, Yark Damehame, a réagi en indiquant qu’il était hors de question que le rassemblement ait lieu à Adéwui. « Les enquêtes ouvertes sur les incidents de samedi dernier se poursuivent et une telle manifestation ne peut avoir lieu dans ce quartier », a-t-il déclaré.

«C’est encore un acte de provocation. On ne laissera pas faire. Nous allons prendre toutes les dispositions pour sécuriser les lieux », a indiqué M. Damehame invitant les responsables de la formation à changer d’itinéraire.

« Nous avons appris que l’ANC avait demandé à ses militants de se munir d’armes blanches pour aller à cette marche. En vertu de l’article 12, lorsqu’il y a risque de troubles à l’ordre public, soit les organisateurs acceptent de modifier l’itinéraire de la marche, soit les autorités doivent l’interdire. Comme l’ANC nous a adressé un courrier dans lequel il maintient son projet, nous allons prendre les dispositions pour l’empêcher », a précisé Yark Damehame.

Qu’il s’agisse de la manif de samedi, ou de celle prévue par le CST le 25 septembre, le ministre a rappelé que la liberté de manifester était un droit au Togo, à condition de ne pas troubler l’ordre public et d’enfreindre la liberté de mouvement des citoyens.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.