« L'esprit républicain est aussi un apprentissage »

09/01/2008
« L'esprit républicain est aussi un apprentissage »

La première journée des cérémonies de présentation de vŒux au chef de l'Etat a été marquée mardi à Lomé par l'absence remarquée des députés de l'Union des forces de changement (UFC, opposition).La délégation du parlement togolais ne comprenait que les membres du Rassemblement du peuple togolais (RPT, pouvoir) et du Comité d'action pour le renouveau (CAR, opposition).

Faure Gnassingbé y a plutôt vu l'illustration des débuts difficiles d'un apprentissage démocratique. « Je pense que le Togo a consenti beaucoup de sacrifices pour mettre en place l'Assemblée nationale. Et mon vŒux le plus cher pour cette année, c'est que ce sacrifice ne soit pas vain et que l'effort de toute la collectivité nationale ne soit pas inutile. Je le dis à l'intention de ceux qui ont cru devoir ne pas venir. Je le dis avec indulgence parce que je sais que l'esprit républicain, le respect des institutions est aussi un apprentissage. Et quand on est dans un processus d'apprentissage, on n'apprend pas au même rythme », a-t-il expliqué dans sa réponse au message du président de l'Assemblée nationale, Abass Bonfoh.

Une source proche du parti de Gilchrist Olympio estime d'ailleurs que cette absence est un faux pas.

« On aurait pu y aller car dans cette situation nous ne représentons pas un parti, mais plutôt une institution », a-t-il confié à republicoftogo.com

D'autres militants suggèrent qu'une présence à la présentation de vŒux pourrait être interprétée comme une allégeance au président de la République.

Faure Gnassingbé a souhaité que le sacrifice suprême guide le travail législatif de l'année en cours, sans rancoeurs et dans un élan patriotique car, confirme-t-il, l'Assemblée nationale a un rôle essentiel et irremplaçable à jouer dans la mise en place des autres institutions.

Au deuxième jour des cérémonies, ce mercredi, des partis politiques se sont pliés à la tradition républicaine.

On notait entre autres les officiels des différents ministères, les représentants des confessions religieuses, les partis politiques comme le RPT, la CPP d'Edem Kodjo, l'Alliance de Dahuku Péré, le CAR de l'ancien Premier ministre Yawovi Agboyibo (tous de l'opposition).

L'UFC avait encore une fois opté pour la politique de la chaise vide.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Nouveau chapitre

Coopération

Le Togo et l’Allemagne devraient, dans les prochains mois, ouvrir un nouveau chapitre de leur coopération.

Bureau des plaintes

Développement

Pour une gestion consensuelle, efficace, équitable et permanente des projets de développement, il faut de la cohésion.

Plus de peur que de mal

Faits divers

L’un des plus anciens établissements du Togo, l’hôtel du Golfe à Lomé, a été victime d’un sinistre qui aurait pu être dramatique.

Mobilisation en faveur du FIDA

Développement

Plusieurs dirigeants africains demandent à la communauté internationale d'être plus généreuse.