La C14 met en danger la démocratie

14/11/2018
La C14 met en danger la démocratie

La politique du refus comme programme politique

La coalition de l’opposition (C14) s’entête dans son refus de participer au processus électoral devant conduire aux législatives du 20 décembre.

Négocié sous les auspices de la Cedeao, un accord pour la reprise du recensement électoral pendant 3 jours avait été acté. Patatra, la C14 à de nouveau appelé la population à boycotter les opérations d’enregistrement.

‘La seule façon de régler le problème du recensement reste une reprise pure et simple. La coalition invite donc les populations à boycotter la prorogation de 3 jours du recensement unilatéral prévu du 16 au 18 novembre 2018 par le régime togolais’, peut-on-lire dans un communiqué publié mercredi par les opposants.

Ils prévoient de manifester samedi.

Hier les 8 représentants de la C14 à la Commission électorale (Céni) avaient refusé de prêter serment à la Cour constitutionnelle.

Dans ce contexte, on a des doutes sur la participation d’une partie de l’opposition au scrutin du 20 décembre.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

'Le Togo participe à l’écriture de l’histoire africaine'

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a su redonner un élan vital à la diplomatie togolaise, notamment en Afrique de l'Ouest.

Don japonais à la ville d'Atakpamé

Coopération

Le Japon a offert mardi trois véhicules de lutte contre l’incendie et de secours à la ville d’Atakpamé (région des Plateaux).

Dispositif anti-hooligans

Sport

Le ministère des Sports et la Fédération de football sont déterminés à mettre fin aux violences dans les stades.

Mobilisation des cardiologues à Lomé

Santé

Lomé accueille du 20 au 22 février la seconde édition du congrès de cardiologie. Les maladies cardiovasculaires font des ravages au Togo.