La C14 met en danger la démocratie

14/11/2018
La C14 met en danger la démocratie

La politique du refus comme programme politique

La coalition de l’opposition (C14) s’entête dans son refus de participer au processus électoral devant conduire aux législatives du 20 décembre.

Négocié sous les auspices de la Cedeao, un accord pour la reprise du recensement électoral pendant 3 jours avait été acté. Patatra, la C14 à de nouveau appelé la population à boycotter les opérations d’enregistrement.

‘La seule façon de régler le problème du recensement reste une reprise pure et simple. La coalition invite donc les populations à boycotter la prorogation de 3 jours du recensement unilatéral prévu du 16 au 18 novembre 2018 par le régime togolais’, peut-on-lire dans un communiqué publié mercredi par les opposants.

Ils prévoient de manifester samedi.

Hier les 8 représentants de la C14 à la Commission électorale (Céni) avaient refusé de prêter serment à la Cour constitutionnelle.

Dans ce contexte, on a des doutes sur la participation d’une partie de l’opposition au scrutin du 20 décembre.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Route maudite ?

Faits divers

La route nationale 1 est-elle maudite ? En 48h, deux accidents ont causé la mort d’au mois 7 morts et des dizaines de blessés.

Emmanuel Sogbadji, un artiste perfectionniste

Culture

Marc Vizy, l’ambassadeur de France à Lomé, a remis mercredi les insignes de Chevalier des Arts et Lettres à Emmanuel Sogbadji.

Le Parlement de la Cedeao n'a jamais évoqué un report des élections

Cédéao

Le contexte électoral est propice aux tentatives de désinformation. Internet est un accélérateur de fausses informations.

Terrorisme : anticiper une éventuelle menace

Coopération

Les forces de sécurité togolaises, en partenariat avec la France, ont achevé mercredi un exercice destiné à lutte contre la menace terroriste.