La campagne n'est pas encore ouverte

17/09/2007
La campagne n'est pas encore ouverte

La Commission électorale nationale indépendante (Céni) a mis en garde les partis politiques et les candidats indépendants qui mènent une campagne électorale déguisée avant l'ouverture officielle.

Dans un communiqué, l'institution chargée de l'organisation du scrutin, observe que certains font déjà campagne en faveur de leur liste, au mépris des dispositions légales en vigueur."Malgré les rappels à l'ordre adressés à certains partis politiques, la Céni constate avec regret que ce phénomène tend à s'amplifier risquant à terme d'engendrer des dérapages que ni les populations, ni les acteurs ne souhaitent", souligne le communiqué.

La Céni rappelle que la campagne électorale s'ouvre officiellement le 28 septembre à minuit pour s'achever le 12 octobre à minuit, conformément aux dispositions de l'article 86 du code électoral.

La commission électorale nationale indépendante invite tous les acteurs politiques en compétition « à oeuvrer pour la préservation de la paix et de la sérénité, indispensables à la poursuite du processus électoral et à son succès ».

Certains candidats n'ont pas attendu le 28 septembre pour lancer l'offensive. A Lomé, notamment, la distribution de tracts a débuté dans certains quartiers.

Les élections législatives sont prévues le 14 octobre prochain. Pour le Togo, la dernière étape du processus de réformes politiques entamées il y a deux ans par le président Faure Gnassingbé.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Incendie maîtrisé à l'université de Lomé

Faits divers

Un incendie s’est déclaré lundi dans le bâtiment accueillant la faculté des sciences économiques et de gestion à Lomé.

Les intempéries font 3 victimes

Faits divers

Les fortes pluies qui se sont abattues dans la nuit de samedi à dimanche sur Lomé et sa périphérie ont causé la mort de 3 personnes.

Début de l'exercice Obangame Express

Coopération

Un exercice naval dénommé Obangame Express, assuré par les forces navales américaines en Afrique (NAVAF), a débuté vendredi avec la participation du Togo.

Interdits à la vente

Santé

Quatre médicaments importés ont été retirés de la vente. Le ministère de la Santé invoque des raisons commerciales.