Le MIFA se transforme en SA

06/02/2019
Le MIFA se transforme en SA

Un million d'agriculteurs concernés

Le MIFA est un mécanisme destiné à accroître l’engagement du secteur bancaire en faveur du monde agricole en augmentant le volume des prêts et en baissant les taux d’intérêts.

Il a été lancé l’année dernière par le gouvernement et s’inspire directement de ce qui a été fait au Nigeria.

L’idée est simple et commence à marcher.

Le dispositif fonctionne par le biais d’un panier auquel contribuent les partenaires au développement, le gouvernement et les banques ; mais encore toutes pour le moment.

Il permettra, à terme, de générer des lignes de crédits jusqu’à 10 fois le capital d’amorçage investi dans un délai de 10 ans afin de porter les prêts agricoles de 0,3% à 5% du total des prêts bancaires. 

Un million de producteurs pourraient en profiter d’ici 2021.

Mercredi en conseil des ministres, il a été décidé de transformer le MIFA en société anonyme.

Au regard des résultats concluants enregistrés après les six mois de phase pilote (…), il convient d’envisager, comme souhaité par les acteurs du secteur agricole et les partenaires, un montage institutionnel centré sur un modèle de partenariat public-privé’, indique le communiqué officiel. 

Le MIFA, rappelle les dirigeants togolais, est de structurer les chaînes de valeur agricole et d’augmenter le financement des acteurs du secteur privé pour le développement de l’agro-business.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Allemagne et le Togo ont tout à gagner

Tourisme

Le nouveau ministre de la Culture et du Tourisme, Kossivi Egbetonyo, a rencontré vendredi l’ambassadeur d’Allemagne, Christoph Sander.

Le Roy : 'Un but suffit pour se qualifier'

Sport

Le sélectionner des Eperviers, Claude Le Roy, a un historique qui joue en sa faveur. Un bon présage pour les Eperviers ?

Lomé, hub de la Francophonie en Afrique de l'Ouest

Coopération

Le Togo et l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ont signé jeudi à Lomé le renouvellement de l’accord de siège du bureau régional à Lomé (BRAO).

L'approche contractuelle donne de bons résultats

Santé

Le gouvernement s’est engagé récemment dans une politique de modernisation du système de santé, largement déficient.