Le RPT-Belgique et Allemagne pour une présidentielle apaisée

16/11/2009
Le RPT-Belgique et Allemagne pour une présidentielle apaisée

Comment mobiliser la diaspora et les militants dans la perspective de l'élection présidentielle au Togo. Telle a été la question centrale posée aux participants de deux rencontres organisées dimanche par le RPT-Belgique et le RPT-Allemagne. Les intervenants ont également évoqué la situation sociopolitique dans le pays dressant le bilan des réformes menées depuis l'arrivée au pouvoir du président Faure Gnassingbé en 2005.

Les participants ont notamment évoqué la réconciliation nationale, l'assainissement des finances publiques, la relance de l'économie nationale, la gratuité de l'enseignement, les divers chantiers ouverts dans les domaines de la santé, la justice et de l'armée.

Dans le communiqué final publié à l'issue des travaux, le RPT Belgique se dit prêt à soutenir le candidat désigné par la direction du Parti et exprime le souhait que le scrutin de 2010 se déroule dans un « climat apaisé ».De son côté, le RPT en Allemagne a indiqué qu'une campagne de sensibilisation débuterait dans les semaines à venir dans les sous-sections, Bayern et Hamburg. La mise en place d´une sous-section à Berlin est également prévue.

« Nous membres du RPT et sympatisant du RPT en Allemagne, allons sensibiliser nos fréres et soeurs ici en Allemagne comme au Pays, pour aller voter pour notre candidat, Son Excéllence, le Président Faure Gnassingbé », peut-on lire dans le communiqué.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Plus de peur que de mal

Faits divers

L’un des plus anciens établissements du Togo, l’hôtel du Golfe à Lomé, a été victime d’un sinistre qui aurait pu être dramatique.

Mobilisation en faveur du FIDA

Développement

Plusieurs dirigeants africains demandent à la communauté internationale d'être plus généreuse.

Regroupement dans le secteur des services

Tech & Web

Gozem a annoncé lundi le rachat de la plateforme Delivroum.

Parc automobile : 3% tout électrique d’ici 5 ans

Environnement

Une petite partie des nouvelles voitures circuleront à l'électrique dans 5 ans.