'Le Togo ne peut plus se payer le luxe de trainer une situation conflictuelle'

25/09/2020
'Le Togo ne peut plus se payer le luxe de trainer une situation conflictuelle'

Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson

Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, porte-parole de la ‘Dynamique Mgr Kpodzro’ et l’une des responsables de la CDPA (opposition), a reconnu vendredi ‘avoir le dos au mur’.

'Le Togo ne peut plus se payer le luxe de trainer une situation conflictuelle qui dure depuis des années. Le prix payé est trop élevé. Il est temps qu'on règle les problèmes structurels pour que l’on travaille pour le développement du pays', a-t-elle déclaré a micro d’une radio privée.

Quelle signification donner à ces propos ? La fin d’une opposition radicale, le souhait d’entamer un débat avec le pouvoir.

On devrait en savoir davantage lors du meeting qu’elle organisera le 4 octobre prochain à Baguida, près de Lomé.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Pertinence des politiques publiques

Développement

L'incidence de pauvreté est de 45,5% (2019) contre 51,1% en 2015.

Mobilité sanitaire

Santé

Le PNUD a offert lundi trois cliniques mobiles destinées à la lutte contre le coronavirus. 

Webinaire international sur l’entrepreneuriat agricole

Coopération

L’Agence israélienne pour la coopération internationale au développement organise une session destinée à promouvoir l’entrepreneuriat agricole.

Palu : chiffres encourageants

Santé

Au Togo comme ailleurs dans le monde, l’unique sujet de préoccupation est la lutte contre le coronavirus.