Législatives : bon travail, mais des progrès restent à faire

13/12/2007
Législatives : bon travail, mais des progrès restent à faire

Les acteurs impliqués dans la mise en Œuvre du Programme d'Enregistrement des électeurs et d'Appui au Cycle Electorale au Togo (PEACE-Togo) ont procédé mercredi à Lomé à l'examen des conditions dans lesquelles se sont déroulées les élections législatives du 14 octobre dernier. Globalement, le bilan est positif même si des évolutions sont nécessaires pour les prochains scrutins.

 

PEACE a été un des acteurs qui a favorisé l'organisation et le déroulement d'un scrutin sans violence. « Le bon déroulement du processus électoral permet aujourd'hui d'envisager l' avenir avec plus de sérénité et avec l'espoir légitime de voir les conditions s'améliorer », a déclaré la représentante résidente du PNUD au Togo, Rosine Sori-Coulibaly.

L'entente et la compréhension du gouvernement, de la CENI et de l'ensemble des partenaires (UE, France, USA, Allemagne, HAAC, CENI, partis politiques, société civile) a été un facteur d'une importance capitale.

Pour consolider et pérenniser les acquis et dans la perspectives d'autres échéances électorales, PEACE prévoit la création d'un centre équipé, notamment, d'une bibliothèque moderne et d'ordinateurs reliés à Internet

Le centre disposera d'archives comprenant de nombreuses sources d'information traitant des processus électoraux en Afrique et ailleurs dans le monde. Un outil très utile pour l'analyse comparative des scrutins et la formation du personnel.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Incendie maîtrisé à l'université de Lomé

Faits divers

Un incendie s’est déclaré lundi dans le bâtiment accueillant la faculté des sciences économiques et de gestion à Lomé.

Les intempéries font 3 victimes

Faits divers

Les fortes pluies qui se sont abattues dans la nuit de samedi à dimanche sur Lomé et sa périphérie ont causé la mort de 3 personnes.

Début de l'exercice Obangame Express

Coopération

Un exercice naval dénommé Obangame Express, assuré par les forces navales américaines en Afrique (NAVAF), a débuté vendredi avec la participation du Togo.

Interdits à la vente

Santé

Quatre médicaments importés ont été retirés de la vente. Le ministère de la Santé invoque des raisons commerciales.