Législatives : les femmes sous-représentées ?

17/09/2007
Législatives : les femmes sous-représentées ?

Les membres du « Groupe de réflexion et d'action Femme, Démocratie et Développement » (GF2D) ont dénoncé lundi, la faible proportion des femmes sur les listes présentées par les partis politiques aux législatives du 14 octobre au Togo. Les femmes de cette association ont manifesté leur mécontentement lors d'une rencontre ouverte à Sokodé (situé à 360 km au nord-est de Lomé) visant à former les collègues candidates à ces législatives.

"Nous sommes vraiment déçues en ce qui concerne notre représentativité sur les listes des partis politiques. C'est moins de 10% des effectifs", a dénoncé Claudine Akakpo, membre de GF2D."Depuis 1958, sur 693 députés élus à l'issue des différents scrutins législatifs, seulement 29 femmes font partie du groupe", a déploré Mme Akapko.

Selon les listes présentées par les formations politiques, seul le Rassemblement du peuple togolais (RPT), parti au pouvoir fait des efforts : 22 femmes sur 162 candidats contre 17 et 12 pour le Comité d'action pour le renouveau (CAR) et l'Union des forces de changement (UFC).

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

A la COP25, le Togo veut faire entendre sa voix

Environnement

Arzouma Naman-Yerima, la présidente du RFUD, est à Madrid où elle participe à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques COP25.

Culture de la diplomatie

Culture

Profitant de sa visite de travail de 24h au Togo, le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a visité jeudi soir le Palais de Lomé.

L'Allemagne auprès des nouvelles municipalités

Coopération

La maire d’Atakpamé, Florence Kouigan, a reçu mercredi la visite de l’ambassadeur d’Allemagne, Matthias Veltin.

Tigre de papier

Faits divers

Des scènes d’une rare violence contre les forces de sécurité se sont produites fin novembre à Lomé et à Sokodé.