Législatives : les femmes sous-représentées ?

17/09/2007
Législatives : les femmes sous-représentées ?

Les membres du « Groupe de réflexion et d'action Femme, Démocratie et Développement » (GF2D) ont dénoncé lundi, la faible proportion des femmes sur les listes présentées par les partis politiques aux législatives du 14 octobre au Togo. Les femmes de cette association ont manifesté leur mécontentement lors d'une rencontre ouverte à Sokodé (situé à 360 km au nord-est de Lomé) visant à former les collègues candidates à ces législatives.

"Nous sommes vraiment déçues en ce qui concerne notre représentativité sur les listes des partis politiques. C'est moins de 10% des effectifs", a dénoncé Claudine Akakpo, membre de GF2D."Depuis 1958, sur 693 députés élus à l'issue des différents scrutins législatifs, seulement 29 femmes font partie du groupe", a déploré Mme Akapko.

Selon les listes présentées par les formations politiques, seul le Rassemblement du peuple togolais (RPT), parti au pouvoir fait des efforts : 22 femmes sur 162 candidats contre 17 et 12 pour le Comité d'action pour le renouveau (CAR) et l'Union des forces de changement (UFC).

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une plate forme virtuelle pour le réseautage des femmes

Cédéao

Après le Sénégal, le Mali, le Burkina et la Côte d’Ivoire, la Cédéao a lancé vendredi à Lomé le projet ‘50 millions de femmes ont la parole’.

Art oratoire et débat contradictoire

Culture

Le championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 2 février au 16 mars au Togo.

Renforcer la résilience des populations du littoral

Environnement

Le Fonds de l'environnement mondial (FEM) va investir 614 millions de Fcfa dans les deux prochaines années.

Justice est rendue

Justice

Folly Satchivi, un activiste de l’opposition, a été condamné mercredi à 36 mois de prison dont 12 avec sursis.