Législatives : les femmes sous-représentées ?

17/09/2007
Législatives : les femmes sous-représentées ?

Les membres du « Groupe de réflexion et d'action Femme, Démocratie et Développement » (GF2D) ont dénoncé lundi, la faible proportion des femmes sur les listes présentées par les partis politiques aux législatives du 14 octobre au Togo. Les femmes de cette association ont manifesté leur mécontentement lors d'une rencontre ouverte à Sokodé (situé à 360 km au nord-est de Lomé) visant à former les collègues candidates à ces législatives.

"Nous sommes vraiment déçues en ce qui concerne notre représentativité sur les listes des partis politiques. C'est moins de 10% des effectifs", a dénoncé Claudine Akakpo, membre de GF2D."Depuis 1958, sur 693 députés élus à l'issue des différents scrutins législatifs, seulement 29 femmes font partie du groupe", a déploré Mme Akapko.

Selon les listes présentées par les formations politiques, seul le Rassemblement du peuple togolais (RPT), parti au pouvoir fait des efforts : 22 femmes sur 162 candidats contre 17 et 12 pour le Comité d'action pour le renouveau (CAR) et l'Union des forces de changement (UFC).

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une réserve régionale alimentaire en cas de coup dur

Cédéao

La Cédéao développe un projet pour mettre l'ensemble des pays membres à l'abri de crises alimentaires majeures.

Les jeunes Togolais font bouger l’univers digital

Coopération

La première édition du Forum de l’entrepreneuriat numérique et estudiantin (FENES) aura lieu le 31 mai prochain. Il est soutenu par la coopération allemande. 

Marche forcée vers l'uniformisation

Uemoa

Les 8 pays composant l'UMOA doivent avoir les mêmes règles et les mêmes pratiques. Ce n'est pas encore le cas.

Première participation du Togo

Développement

Le Togo participe depuis le début de la semaine à une réunion du Centre de développement de l'OCDE.