Les armes du développement

14/04/2009
Les armes du développement

Lomé était calme mardi après les incidents de la veille au cours desquels des combats à l'arme légère avaient opposé les forces de sécurité à la garde rapprochée du député Kpatcha Gnassingbé devant sa villa de Kégué. Un lundi de Pâques que les Loméens en congé imaginaient plus tranquille. Les incidents n'ont heureusement fait ni morts, ni blessés ; un vrai miracle.

Le Procureur de la république, Robert Bakaï, a très rapidement expliqué les raisons de cette fusillade regrettant au passage l' « incident malheureux ». Sur le fond, l'affaire est sérieuse puisqu'il s'agit d'une atteinte à la sûreté de l'Etat avec mise en cause de « présumés comploteurs ».Certains semblent encore prendre le Togo pour une république bananière, c'est regrettable. D'autant plus que le pays a surtout besoin de stabilité pour assurer son développement, rassurer les partenaires étrangers et attirer les investisseurs.

C'était d'ailleurs le but du voyage que devait effectuer Faure Gnassingbé à partir lundi en Asie avec d'importantes visites en Chine et au Japon. Le chef de l'Etat a été contraint de repousser ces déplacements à plus tard.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

4,5 millions de Togolais pourraient être vaccinés

Santé

60% de la population sera concernée par la prochaine campagne de vaccination contre le Coronavirus.

Course à pied et à la voile

Sport

Une nouvelle et bien étrange discipline sportive vient de faire son apparition.

Défense des consommateurs

Tech & Web

L’ARCEP veut mettre un peu d’ordre sur le marché de la téléphonie mobile. Il était temps.

L'ARN Messager attendu avec impatiente

Santé

Pour le Togo, l’urgence est de recevoir les premières doses de vaccins le plus rapidement possible.