Mandats de dépôt

05/12/2020
Mandats de dépôt

Rien dans le dossier, selon les avocats

Des mandats de dépôt ont été délivrés vendredi soir à l’encontre de deux responsable de la DMK (Dynamique Mgr Kpodzro, opposition).

Il s’agit de Brigitte Adjamagbo-Johnson et de Gérard Djossou.

Ils sont sous le coup d’une inculpation pour ‘groupement de malfaiteurs et atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat'.

Les enquêteurs assurent avoir découvert à leur domicile des documents compromettants quant à leur action.

La DMK conteste le résultat de la présidentielle du 22 février dernier remportée par Faure Gnassingbé. Son candidat, Agbéyomé Kodjo a disparu depuis plusieurs semaines.

Pour la défense des intéressés, les juges n’ont rien trouvé de probant.

'Après 155 heures de garde à vue pour Mme Adjamagbo-Johnson et 192 heures pour M. Djossou, le procureur de la République n'est pas parvenu à étayer les charges, ni les éléments matériels pertinents pouvant justifier la poursuite en cours', a déclaré samedi Me Darius Atsoo.

Leur placement sous mandat de dépôt est destiné à les ‘intimider et réduire à néant la liberté d'expression et d'opinion politique’, affirme l’avocat.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Vite et bien

Développement

Koffi Tsolényanu, le ministre de l’Urbanisme était samedi à Kara (nord du Togo) pour s’assurer de l’avancement des chantiers en cours.

La sanction est tombée

Justice

L'hebdomadaire 'Indépendant Express' est désormais banni du paysage médiatique togolais. 

Le dossier n'est pas classé

Justice

L’incendie criminel du Grand Marché de Lomé n’est pas une affaire classée.

Assistance médicale de Mashav

Coopération

Israël a offert au CHR d'Atakpamé des équipements de lutte contre le Coronavirus, y compris des respirateurs.