Marc Vizy : 'Les réformes vont dans le bon sens'

13/05/2019
Marc Vizy : 'Les réformes vont dans le bon sens'

Marc Vizy

Marc Vizy, l’ambassadeur de France au Togo, estime que la récente adoption des réformes constitutionnelles et institutionnelles est un pas de plus vers le renforcement de la démocratie.

Il invite l’opposition à participer aux élections locales et présidentielles.

‘Participer aux élections et aller voter, c’est ça la démocratie et il est difficile de faire autrement’, déclare-t-il dans l’entretien qui suit.

 

Republicoftogo.com: Après plusieurs tentatives infructueuses, les réformes ont été adoptées. En êtes-vous satisfait ?

Marc Vizy : Elles vont dans le bon sens. Ces réformes étaient préconisées par la feuille de route de la Cédéao.

Elles s’inscrivent également dans le sens de l’approfondissement de la démocratie et de l'Etat de droit avec la constitutionnalisation de l’abolition de la peine de mort.

Republicoftogo.com : Mais une partie de l’opposition ne semble pas adhérer à ces réformes

Marc Vizy : Comme je viens de l’indiquer, les réformes vont dans le bon sens et l'idée maintenant c’est que tout le monde participe aux élections locales et ensuite aux élections présidentielles. Avec un scrutin à deux tours, c'est aussi une chance pour l’opposition de gagner. 

C'est par la participation aux processus électoraux que le Togo continuera son chemin démocratique. Participer aux élections et aller voter, c’est ça la démocratie et il est difficile de faire autrement.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le trafic aérien ouest-africain s'est effondré

Uemoa

La baisse du trafic aérien dans la zone UEMOA est de l’ordre de 95%. Un désastre.

Et voici le Waze togolais

Société

Une nouvelle application mobile d'assistant à la conduite et de navigation vient d'être lancée.

Développement humain et inclusion financière

Développement

Chercher de solutions innovantes pour faciliter l'accès des travailleurs informels aux systèmes de protection sociale.

Le CVO est-il efficace ?

Santé

Le Togo va réaliser des tests pour savoir si le 'covid-organics' développé à Madagascar est vraiment efficace.