Pas de manif de l'opposition

04/08/2007
Pas de manif de l'opposition

Le gouvernement togolais a interdit la marche prévue samedi à Lomé par des partis de l'opposition et des organisations de la société civile pour dénoncer les irrégularités du processus électoral, l'impunité et la cherté de la vie. Dans un communiqué publié vendredi soir, le gouvernement du Togo indique avoir donné des "instructions" aux forces de sécurité d'empêcher cette manifestation et de garantir la paix et la sécurité publiques.

"L'objectif visé par les organisateurs étant de porter atteinte aux valeurs républicaines, le gouvernement ne peut accepter la tenue d'une telle manifestation", indique le communiqué.Des chefs traditionnels du quartier Bè, dans le sud-est de Lomé, ont interdit toute manifestation dans leur zone considérée comme le fief de l'opposition.

Samedi matin, des forces de sécurité ont quadrillé la capitale togolaise, occupant les zones névralgiques situées sur l'itinéraire que devaient emprunter les manifestants.

Les organisateurs de la manifestation ont dénoncé l'attitude du gouvernement, dénonçant sa décision "arbitraire".

Parmi les partis qui avaient appelé à la marche figurent l'Union des forces de changement (UFC), l'Alliance des démocrates pour le développement (ADDI), le Parti des travailleurs, l'Union pour la démocratie et la solidarité (UDS- Togo).

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les faux médicaments, un risque pour la santé

Santé

Près de 67 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis par la douane depuis un an.

Ode à l’Afrique et au Niger

Culture

La chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit une carrière à 200 à l’heure.

Les pieds dans le sable

Tech & Web

Comme chaque année, Togo Cellulaire prend possession de la plage de Lomé du 18 août au 8 septembre.

Le pays est trop dépendant des appuis extérieurs

Santé

Plus de 11 milliards de Fcfa ont été consacrés au Togo à la lutte contre le sida en 2018.