Prières et politique

19/06/2020
Prières et politique

Les évêques en rajoutent un peu

La Conférence des évêques du Togo (CET) s’est réunie du 16 au 19 juin à Lomé. A l’issue des travaux, un communiqué a été publié.

Communiqué dans lequel on apprend que les discussions ont porté sur le ‘contentieux électoral provoqué par la gestion vivement contestée de l’élection présidentielle de février 2020’.

Autre thème, celui de la pandémie de covid-19.

Les évêques remercient les uns et les autres (prêtres et laïcs ...), pour leur action face à l'épidémie, mais oublient de rendre hommage aux efforts menés par le gouvernement pour combattre le virus, traiter les malades et aider les plus démunis. Etrange.

La CET se contente de réclamer une réouverture rapide des lieux de culte et demande aux autorités ‘de poursuivre leurs efforts pour une maîtrise rapide de la pandémie’.

La plus grande partie du communiqué est consacrée à la situation sociopolitique avec une flopée d’accusations contre le pouvoir. Mais les évêques ne s’arrêtent pas là. Ils se déclarent ‘inquiets du climat d’insécurité avec son cortège de morts, de veuves et d’orphelins’ et dénoncent un climat d’impunité.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Aide à la gestion municipale

Coopération

L’université de Kara (nord du Togo) va aider les nouvelles communes à aller au bout du processus de décentralisation.

Le mélange chloroquine, hydroxychloroquine n'est pas efficace

Santé

Une étude ne plaide pas en faveur d'une utilisation préventive de l'hydroxychloroquine dans la population.

Mobilisation bouddhiste au Togo

Environnement

Une organisation bouddhiste mondiale va aider au reboisement du Togo.

Baisse de la croissance attendue dans tous les Etats

Uemoa

La pandémie aura des effets négatifs sur les économies des 8 pays de l'UEMOA.