Relations conflictuelles

12/11/2019
Relations conflictuelles

Jean-Pierre Fabre est très méfiant

Jean-Pierre Fabre, le leader de l’ANC (opposition) ne porte pas la Cédéao dans son cœur. Ce n’est pas une découverte.

Lors d’une rencontre lundi avec une délégation conjointe ONU-Cédéao, il a fait part de ses griefs.

Il reproche à l’organisation ouest-africaine ‘de mal gérer la crise togolaise depuis 2005’ et de ne pas exercer un contrôle suffisamment étroit sur l’organisation des élections.

M. Fabre a fait part de ses exigences aux représentants de la Cédéao concernant la tenue de l’élection présidentielle en 2020 à laquelle il participera.

Parmi ces exigences, un recensement électoral ‘en bonne et due forme’, la présence de toute l’opposition à la Commission électorale (Céni), une observation rigoureuse menée lors du vote.

Il a remis un mémorandum à la mission conduite par Mohammed Ibn Chambas, représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique de l'ouest.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

A la COP25, le Togo veut faire entendre sa voix

Environnement

Arzouma Naman-Yerima, la présidente du RFUD, est à Madrid où elle participe à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques COP25.

Culture de la diplomatie

Culture

Profitant de sa visite de travail de 24h au Togo, le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a visité jeudi soir le Palais de Lomé.

L'Allemagne auprès des nouvelles municipalités

Coopération

La maire d’Atakpamé, Florence Kouigan, a reçu mercredi la visite de l’ambassadeur d’Allemagne, Matthias Veltin.

Tigre de papier

Faits divers

Des scènes d’une rare violence contre les forces de sécurité se sont produites fin novembre à Lomé et à Sokodé.