Retour vers le passé

01/03/2018
Retour vers le passé

L'opposition cherche à cueillir le pouvoir sans réel effort démocratique

Les propos ont au moins le mérite d’être clairs.

‘La coalition qui n’est que porteur des aspirations légitimes du peuple, ne peut en aucun cas accepter un accord qui permettrait au président actuel de se présenter en 2020’. C’est ce que l’on peut lire dans une déclaration publiée jeudi par les 14 partis de l’opposition engagés dans un dialogue avec la majorité.

Dans ce contexte, on se demande à quoi pourraient bien servir des pourparlers. Pour discuter de quoi ?

Les ‘aspirations légitimes du peuple’, expression favorite des opposants, ne recouvre pas la réalité. Il existe au Togo une partie du peuple qui soutient l’opposition et une autre qui est derrière le pouvoir.

Et seule une élection pourra permettre de savoir quel camp bénéficie de l’adhésion la plus large. Le principe d'exclure quiconque s'apparente à une démarche anti-démocratique.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévention avant tout

Santé

La Journée mondiale du coeur est l'occasion d'informer le public sur les réflexes de prévention.

Poursuivre la lutte antirabique

Santé

Une dizaine de cas mortels de rage ont été enregistrés au Togo en 2019.

Patrimoine mondial : sauvetage en vue

Culture

Le site historique de Koutammakou en pays Tamberma, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, va être sauvé.

Electrification de 20 centres de santé

Développement

Kya Energy Group va recevoir une aide de Power Africa pour électrifier des centres de santé.