Réunion du comité de suivi à Ouaga

16/01/2007
Réunion du comité de suivi à Ouaga

Le comité de suivi de l'accord politique signé le 20 août par les acteurs politiques togolais devait se réunir mardi à Ouagadougou pour "faire un point de ses travaux", a annoncé la présidence burkinabè.

"Le comité de suivi de l'accord politique inter-togolais se réunit ce matin (mardi) à 10 heures locales (et GMT) à Ouagadougou sous l'égide du facilitateur, le président Blaise Compaoré", a affirmé le service de presse de la présidence burkinabè.  

L'ordre du jour et la durée de la rencontre n'ont pas été précisés.

 

A l'issue d'une réunion le 17 décembre à Lomé, le comité de suivi avait invité la Commission électorale nationale indépendante (Céni) à fixer une date pour des législatives prévues en 2007.

 

"Nous nous sommes rendu compte qu'il ne nous restait plus assez de temps. Nous avons demandé à la Céni d'élaborer un calendrier précis, ainsi que le budget des élections législatives", a indiqué à Lomé un membre du comité de suivi, créé le 13 novembre à Ouagadougou.

 

Ce comité est composé de partis au pouvoir et de l'opposition togolais, de représentants de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (Cedeao) et de l'Union européennne (UE).

 

Selon ce même délégué, le comité de suivi et la Céni devaient faire mardi "des propositions concrètes" pour les législatives.

Le mandat de l'actuel Parlement s'achève en octobre.

 

La Céni est chargée d'organiser et de superviser des législatives "libres" et "transparentes", préalable exigé par l'UE pour normaliser ses relations avec le Togo, rompues depuis 1993 pour "déficit démocratique".

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Championnats africains de cross-country au Togo

Sport

Le Togo accueillera prochainement les championnats africains de cross-country.

Cross-over très contemporain

Culture

Voix de cristal, arrangements groovy, le concert donné par l'artiste Maë Defays vendredi à l'IFT a fait salle comble.

La Maison des jeunes d'Amadahomé ravagée par un incendie

Faits divers

La Maison des jeunes d'Amadahomé (Lomé) est partie en fumée. Si l’incendie accidentel n’a pas fait de victimes, les dégâts matériels sont importants.

Finance vraiment inclusive

Développement

Le Fonds national de la finance inclusive (FNFI) a annoncé le lancement de deux nouveaux produits.