Tension artificielle

10/11/2009
Tension artificielle

Pour l'UFC (opposition), pas de doute, au Togo, c'est le règne de la terreur. Une vieille rhétorique utilisée par la formation de Gilchrist Olympio. Dans un communiqué publié lundi, l'Union des forces de changement accuse le RPT (au pouvoir) d'entretenir l'insécurité et cite des cas d'arrestations « arbitraires », de passages à tabac et d' « humiliations » d'étudiants. Le parti dénonce l'arrestation de l'un de ses militants, Vincent Sodji, pour "possession de tenues militaires, de casques et de fusils".

Enfin, l'UFC accuse le RPT d'avoir réactivé ses « milices » pour intimider la population.Les déclarations de l'Union des forces de changement s'inscrivent dans un contexte préélectoral ou la stratégie, déjà éprouvée lors de précédents scrutins, consiste à faire monter artificiellement la tension.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Chrono trop juste

Sport

Au 50 mètres nage libre, le Togolais Damien Otogbé a montré tout son potentiel.

La menace B et C

Santé

L’hépatite B et C est toujours très active dans le pays. Le taux d’infection serait de 15%.

'L’expérience du Togo est enrichissante'

Développement

Mario Pezzini, le directeur du Centre de développement de l’OCDE, s’est entretenu mercredi à Lomé avec le Premier ministre.

Anticiper une sortie de crise sanitaire

Développement

Le pouvoir togolais pense déjà à l’après-pandémie et il a raison.