Tension artificielle

10/11/2009
Tension artificielle

Pour l'UFC (opposition), pas de doute, au Togo, c'est le règne de la terreur. Une vieille rhétorique utilisée par la formation de Gilchrist Olympio. Dans un communiqué publié lundi, l'Union des forces de changement accuse le RPT (au pouvoir) d'entretenir l'insécurité et cite des cas d'arrestations « arbitraires », de passages à tabac et d' « humiliations » d'étudiants. Le parti dénonce l'arrestation de l'un de ses militants, Vincent Sodji, pour "possession de tenues militaires, de casques et de fusils".

Enfin, l'UFC accuse le RPT d'avoir réactivé ses « milices » pour intimider la population.Les déclarations de l'Union des forces de changement s'inscrivent dans un contexte préélectoral ou la stratégie, déjà éprouvée lors de précédents scrutins, consiste à faire monter artificiellement la tension.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La Tech au service de l'agriculture

Tech & Web

L'Agriculture à tout à gagner du recours aux nouvelles technologies.

APD : l’exception togolaise

Développement

L’aide publique au développement (APD) a tendance à se tarir. Le Togo s’en sort plutôt bien.

L'Afrique qui vote

Cédéao

Plusieurs pays de la Cédéao organiseront des élections présidentielles en 2020. Des scrutins que l'on espère apaisés.

A Nairobi, les Eperviers sauvent l'essentiel

Sport

Le Togo et le Kenya ont fait match nul (1-1) lundi à Nairobi dans le cadre de la seconde journée des éliminatoires de la CAN 2021.