Un autre temps

13/01/2020
Un autre temps

Le quotidien Togo Presse du 13 janvier 2005

Le 13 janvier 1963, au petit matin, les Togolais apprennent la mort du premier président, Sylvanus Olympio, celui qui a conduit le Togo à l’indépendance. C’est le premier coup d’Etat militaire en Afrique noire.

57 ans après sa disparition, le Togo se souvient.

Jusqu’en 2005, le 13 janvier était la fête nationale avec un défilé grandiose sur le bord de mer présidé par le général Gnassingbé Eyadema.

Mais à son arrivée au pouvoir la même année, le président Faure Gnassingbé a souhaité faire de ce jour un moment de sobriété, de prière et de recueillement. 

La fête nationale est désormais célébrée le 27 avril.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Aného fait preuve de résilience

Environnement

La commune d’Aného (45km de Lomé), particulièrement exposée à l’érosion côtière, va bénéficier d’un système de gestion et de collecte des déchets ménagers.

La victoire est brillante, mais l'échec est mat

Sport

La première édition de ‘Togo Chess festival' aura lieu du 27 janvier au 2 février à Lomé.

Les pharmacies victimes de l'explosion des contrefaçons

Santé

Une semaine après la tenue à Lomé d’un mini-sommet sur la luttre contre le trafic de faux médicaments en Afrique, la Fondation Brazzaville a publié le communiqué final.

Guy Akpovy se succède à lui-même

Sport

Guy Akpovy a été réélu samedi à la tête de la Fédération togolaise de football (FTF).