Une délégation de l'OIF chez Faure

30/03/2007
Une délégation de l'OIF chez Faure

Une délégation de l'organisation internationale de la francophonie OIF dépêchée à Lomé par le secrétaire général Abdou Diouf a été reçue en fin de matinée à la présidence de la république, où elle s'est s'entretenue avec le chef de l'ETat, Faure Essozimna Gnassingbé. La délégation conduite par Nelson Noël Messone séjourne au Togo depuis le début de la semaine.

Il s'agit d'une mission technique d'évaluation, agissant dans le cadre des préparatifs des élections législatives anticipées de juin 2007. Elle s'informe dit-elle, " en amont, de l'état actuel des préparatifs du scrutin" et vient en prélude aux observateurs, que l'OIF va envoyer.

Sa présence à Lomé fait suite à une demande des autorités togolaises de voir l'Organisation Internationale de la Francophonie s'impliquer dans l'observation du processus électoral.

La même délégation était mardi au cabinet du Premier ministre Yaovi Agboyibo avec qui, elle a évoqué la façon, dont elle compte agir dans le processus électoral.

La mission a également été reçue mercredi par le président de l'Assemblée nationale, Abass Bonfoh.

Le succès de ces législatives tient à coeur les autorités togolaises qui ont sollicité, outre l'expertise des observateurs internationaux, la fourniture de kits venant de la République démocratique du Congo (RDC) et qui avaient été utilisés lors des élections générales dans ce pays il y a quelques mois.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le trafic aérien ouest-africain s'est effondré

Uemoa

La baisse du trafic aérien dans la zone UEMOA est de l’ordre de 95%. Un désastre.

Et voici le Waze togolais

Société

Une nouvelle application mobile d'assistant à la conduite et de navigation vient d'être lancée.

Développement humain et inclusion financière

Développement

Chercher de solutions innovantes pour faciliter l'accès des travailleurs informels aux systèmes de protection sociale.

Le CVO est-il efficace ?

Santé

Le Togo va réaliser des tests pour savoir si le 'covid-organics' développé à Madagascar est vraiment efficace.