Yacoubou : « Revisiter avec impartialité l'histoire politique du Togo »

28/04/2009
Yacoubou : « Revisiter avec impartialité l'histoire politique du Togo »

Le second débat organisé par Rfi à Lomé mardi a accueilli le ministre des Droits de l'homme et de la Promotion de la démocratie, Hamadou Yacoubou, et Atta Messan Ajavon Zeus, président du Collectif des associations contre l'impunité. Au centre de la discussion, la réconciliation nationale et de la mise sur pied de la Commission « vérité, justice et réconciliation ».

« Le processus de réconciliation nationale est entamé et le gouvernement s'atèle pour mettre en place, la commission +vérité-justice et réconciliation+ crédible et capable de revisiter avec impartialité l'histoire politique du Togo et de proposer des mesures idoines pour une réconciliation nationale véritable » a affirmé M. Yacoubou.« La réconciliation est l'affaire de tous les Togolais. Que ceux qui prônent la division et l'ethnocentrisme aient honte et comprennent que le Togo est un et indivisible », a encore déclaré le ministre.

Un autre débat s'est déroulé mardi sur le thème de la reprise de la coopération et ses impacts directs sur la population. Dans le studio aménagé sur le campus de l'université de Lomé ((UL), Atanchi Edem de l'UFC, Jean Kissi du CAR, Robert Dussey, conseiller diplomatique du chef de l'Etat, et Gilbert Bawara ministre de la Coopération.

Ces émissions seront diffusées mercredi sur les antennes de Rfi.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Regroupement dans le secteur des services

Tech & Web

Gozem a annoncé lundi le rachat de la plateforme Delivroum.

Parc automobile : 3% tout électrique d’ici 5 ans

Environnement

Une petite partie des nouvelles voitures circuleront à l'électrique dans 5 ans.

Investissements durables

Coopération

Le PNUD s’associe à Togo Invest pour la mise en œuvre des projets porteurs dans le cadre du Plan National de Développement.

12 milliards de dollars pour des vaccins

Santé

La Banque mondiale a approuvé un plan d'aide pour garantir aux pays en développement l'accès rapide aux vaccins.