Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

11/11/2018
Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Privilégier l'utilisation des génériques

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Selon l’Ordre des pharmaciens, près de la moitié des médicaments consommés au Togo sont des faux.

Au mieux, ce sont des placebos, au pire, ils sont dangereux pour la santé.

Les pharmaciens invitent la population à acheter des produits génériques qui sont au même prix que les médicaments de rue. Ils demandent aussi à la douane et à la police d’intensifier la traque.

Des trafiquants très bien organisés qui font rentrer les contrefaçons par voie maritime ou terrestre et qui disposent au Togo d’un puissant réseau de distribution.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

'Le Togo participe à l’écriture de l’histoire africaine'

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a su redonner un élan vital à la diplomatie togolaise, notamment en Afrique de l'Ouest.

Don japonais à la ville d'Atakpamé

Coopération

Le Japon a offert mardi trois véhicules de lutte contre l’incendie et de secours à la ville d’Atakpamé (région des Plateaux).

Dispositif anti-hooligans

Sport

Le ministère des Sports et la Fédération de football sont déterminés à mettre fin aux violences dans les stades.

Mobilisation des cardiologues à Lomé

Santé

Lomé accueille du 20 au 22 février la seconde édition du congrès de cardiologie. Les maladies cardiovasculaires font des ravages au Togo.