Il faut savoir raison garder

23/03/2020
Il faut savoir raison garder

Des desseins comme celui ci circule sur les réseaux sociaux en Afrique de l'Ouest

Lomé était comme tétanisée lundi. Peu de circulation en ville, des magasins fermés et les passants se dépêchant de rentrer chez eux.

Ici comme ailleurs, l’effet coronavirus, largement amplifié par les médias étrangers, très écoutés, a créer un sentiment de panique. Il faut ajouter le flot de fausses informations et de rumeurs propagées par les réseaux sociaux.

Paradoxalement, autour du grand marché de Lomé, l’affluence était forte, comme tous les jours.

Les Togolais ont le sentiment d’être dans une situation à l’italienne.

On en est loin fort heureusement.

18 cas ont été confirmés officiellement (une personne guérie). Si les mesures de précaution et d’hygiène sont bien respectées par la population, la contagion pourra être contenue.

Rappelons que dans la grande majorité des cas, le virus est léger.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les pieds dans l'eau

Environnement

Les habitations construites à proximité du fleuve Zio sont exposées aux inondations.

Eliminatoires de la CAN en septembre ?

Sport

Le Togo pourrait affronter l'Égypte, le Kenya et les Comores en septembre et en octobre pour les éliminatoires de la CAN.

Université verte

Environnement

L'Union européenne va contribuer à apporter un peu de fraîcheur et de verdure au campus de l’université de Lomé.

Les inquiétudes du PAM

Développement

La pandémie de Covid-19 menace de pénuries des centaines de millions de personnes dans le monde, majoritairement en Afrique.