Le Togo est en déficit de donneurs

01/02/2019
Le Togo est en déficit de donneurs

Aucun argent n'est donné en échange de son sang

Le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) est parvenu à obtenir en local 36.000 poches en 2018 grâce aux campagne de dons. Toujours inférieur aux besoins annuels estimés à 61.000. Le pays est donc contraint de recourir aux importations.

Seuls les dons de sang peuvent permettre de répondre à la demande, a rappelé vendredi le Dr Lochina Fétéké, directeur général du CNTS.

Le don du sang est un geste solidaire. Il ne donne lieu à aucune rétribution, ce qui explique sans doute le faible engouement de la population.

Or donner son sang peut permettre de sauver des vies.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les crues ont fait trois victimes

Faits divers

Trois noyades ont été signalées dans un affluent du fleuve Yoto. Le drame s’est déroulé samedi dans le village de Kpédjini (préfecture de Haho).

Au-delà des Evala

Sport

Les luttes Evala viennent de s’achever dans le nord du Togo. Un rendez-vous sportif et culturel toujours très populaire.

Polémique stérile

Diaspora

A peine créé, le Haut Conseil des Togolais de l’extérieur (HTCE) suscite déjà la polémique.

Les Eperviers affronteront les Pharaons

Sport

Le tirage au sort des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (2021) place le Togo dans un groupe composé de l’Egypte, du Kenya et des Comores.