Les pays de la Cédéao n'en font pas assez

19/12/2018
Les pays de la Cédéao n'en font pas assez

Le Togo a une politique volontariste dans le domaine

Le directeur général de l'Organisation ouest-africaine de la Santé (OOAS), Stanley Okolo, a invité les pays membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) à consacrer au moins 2% de leur budget respectif au secteur de la santé avec l'objectif de parvenir à au moins 15% à l'horizon 2025. 

Le financement de la santé en Afrique de l'Ouest demeure toujours insuffisant pour faire face aux besoins sanitaires importants des populations, a regretté M. Okolo.

 Il préconise le renforcement de la bonne gouvernance, la maitrise de la croissance démographique et un combat plus engagé contre les épidémies.

Le Togo fait partie des bons élèves de la Cedeao. En effet, 8% du budget annuel est consacré à la santé ; un chiffre qui devrait passer à 12% d’ici 2022.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'AFD et Proparco en mode riposte

Développement

La pandémie de covid 19 impacte l’Afrique, engendrant des crises sanitaire, sociale et économique inédites. 

Zoom sur le Togo

Tech & Web

Connaître l’histoire du Togo, s’informer en temps réel, trouver des offres d’emploi et des infos pratiques.

Les éléments se déchaînent

Environnement

Le Préfet maritime, Néyo Takougnadi, a mis en garde la population contre les risques engendrées par une mer violente dans les 3 mois à venir.

Une justice pour tous est un gage de bonne santé démocratique

Justice

Le Programme d’appui au secteur de la justice (PASJ) arrive à son terme cette année.