Mobilisation pour une généralisation des ARV

01/05/2008
Mobilisation pour une généralisation des ARV

Des partenaires au développement ont alloué plus de 1,2 million de dollars pour l'achat d'antiretroviraux (ARV), a-t-on appris jeudi de source officielle. Cette somme a été accordée, notamment par la France et le Fonds mondial de lutte contre le sida, lors d'une table ronde mercredi à Lomé, a indiqué le ministre de la coopération Gilbert Bawara.

"Nous avons décidé de solliciter leur concours, compte tenu des difficultés que nous rencontrons ces derniers mois dans la prise en charge des malades du sida", a-t-il souligné.Le Togo est confronté ces deux dernières années à des ruptures incessantes de stocks d'ARV. Cette situation a poussé plusieurs centaines de malades du sida à organiser en novembre dernier un sit-in devant le Parlement et à manifester dans Lomé.

Début décembre, l'Etat a mis à la disposition de ces malades plus de 6.000 boîtes de Triomune pour une période de deux mois.

"Cet apport des bailleurs va nous soulager, car nous souffrons cruellement de ces ruptures répétées d'ARV", a confié Augustin Dokla, le président du Réseau des personnes vivant avec le Vih/sida (Ras+).

Dans le pays, où le taux de prévalence est estimé à 3,2%, on dénombre plus de 120.000 séropositifs.

Environ 8.865 malades du sida sur 26.232 bénéficient de ces ARV, selon les dernières statistiques du ministère de la santé.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

CHAN : les Eperviers obtiennent leur qualification

Sport

Les Eperviers locaux ont été battus samedi à Lagos par deux buts à 0 par les Super Eagles du Nigeria.

Course aux déchets

Environnement

Le Togo organisera du 26 octobre au 16 novembre la première Coupe du monde d’EcoJogging. 

35 millions de dollars à gérer

Développement

Un organisme chargé de gérer l'aide accordée par le Millennium Challenge Corporation (MCC) vient de voir le jour.

Cancer du sein : campagne de dépistage gratuit

Santé

Depuis vendredi et jusqu’au 18 novembre une campagne gratuite de dépistage du cancer du sein est organisée dans les hôpitaux publics.