Nouvelle menace aux frontières

15/12/2007
Nouvelle menace aux frontières

Les autorités togolaises ont interdit début décembre toute importation de volailles ou de produits dérivés du Bénin où ont été détectés deux foyers suspects de grippe aviaire. La menace se renforce encore au Togo avec la découverte de deux nouveaux foyers de grippe aviaire de type H5N1 Adjarra et à Cotonou-Akpakpa, dans le sud du Bénin

Les autorités béninoises avaient annoncé en début de semaine la découverte de deux foyers suspects dans le sud du pays, où ils ont procédé à l'abattage et à l'incinération de 242 volailles ainsi qu'à la désinfection des deux sites.Le Bénin a mis sur pied en février 2005 un Programme d'intervention d'urgence (PIU) contre la grippe aviaire, en prévision de l'arrivée sur son territoire d'oiseaux migrateurs éventuellement porteurs du virus H5N1.

Depuis plusieurs mois, Lomé a renforcé le contrôle des importations de volailles et de leurs dérivés au niveau des frontières et procédé à l'identification et au suivi de l'itinéraire des oiseaux migrateurs venant au Togo.

En février 2006, le gouvernement avait déjà mis en place un plan de prévention comportant notamment un système d'alerte nationale, la formation des personnels médicaux et le renforcement de la surveillance.

Des "comités locaux de vigilance" ont été formés dans tout le pays, en particulier aux différentes frontières.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo Cellulaire épinglé

Tech & Web

Décidément, Togo Cellulaire est dans le viseur de l’ARCEP.

Le cinéma, ce n'est pas du bricolage

Culture

La Semaine nationale du cinéma togolais se déroule jusqu’au 28 novembre.

UFOA-B : le Bénin hérite des qualificatifs

Sport

Le Togo affrontera le Burkina-Faso et le Niger au Bénin dans le cadre des qualifications à l'UFOA-B.

Les opérateurs contraints d'appliquer un tarif unifié

Tech & Web

Sermonnés il y a quelques jours par l’ARCEP, les deux opérateurs mobile togolais ont décidé de revenir à des pratiques plus orthodoxes.