Séropositifs en colère

24/11/2007
Séropositifs en colère

Plus de 500 personnes porteuses du virus VIH/sida ont manifesté samedi à Lomé pour dénoncer les discriminations dont elles se disent victimes. C'est la première marche publique de séropositifs au Togo. Les manifestants, vêtus de Tee-shirts sur lesquels on pouvait lire "halte à la stigmatisation et la discrimination", ont défilé pendant plus de deux heures à travers les rues.

"Il est temps que les personnes vivant avec le VIH/sida sortent de leur cachette pour dire non à certains abus", a déclaré Augustin Dokla, le président du réseau des associations de personnes vivant avec le VIH/sida au Togo."Les lois existent, mais elles ne sont pas respectées", a-t-il affirmé.

Les députés avaient adopté en décembre 2005, une loi protégeant les séropositifs. Selon ce texte, "nul ne peut faire l'objet d'isolement, de détention, ou de mise en quarantaine du fait de son statut sérologique".

Au Togo, où le taux de prévalence est estimé à 3,2%, on dénombre plus de 120.000 séropositifs.

Plusieurs centaines de personnes avaient organisé mercredi devant le Parlement un sit-in pour dénoncer la rupture du stock des antirétroviraux (ARV) au Togo.

Environ 6.000 malades du sida bénéficient de ces ARV.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Bonne année

Culture

Après l’ambassade de Chine il y a une semaine, c’est au tour de l’Institut Confucius de célébrer vendredi le Nouvel An lunaire.

Internet est de retour

Tech & Web

Ouf de soulagement pour des millions de Togolais. Internet est revenu après 20h de coupure.

Tirer profit du pôle d'attraction que devient le Togo

Coopération

Membre du Parlement européen, Chrysoula Zacharopoulou (France LREM), a été reçue mercredi par le président Faure Gnassingbé.

Un couple de magiciens de la musique

Culture

Amadou et Mariam, le duo malien le plus célèbre de la scène musicale afro donnera un concert samedi à Lomé sur la scène de l’Institut français.