Séropositifs en colère

24/11/2007
Séropositifs en colère

Plus de 500 personnes porteuses du virus VIH/sida ont manifesté samedi à Lomé pour dénoncer les discriminations dont elles se disent victimes. C'est la première marche publique de séropositifs au Togo. Les manifestants, vêtus de Tee-shirts sur lesquels on pouvait lire "halte à la stigmatisation et la discrimination", ont défilé pendant plus de deux heures à travers les rues.

"Il est temps que les personnes vivant avec le VIH/sida sortent de leur cachette pour dire non à certains abus", a déclaré Augustin Dokla, le président du réseau des associations de personnes vivant avec le VIH/sida au Togo."Les lois existent, mais elles ne sont pas respectées", a-t-il affirmé.

Les députés avaient adopté en décembre 2005, une loi protégeant les séropositifs. Selon ce texte, "nul ne peut faire l'objet d'isolement, de détention, ou de mise en quarantaine du fait de son statut sérologique".

Au Togo, où le taux de prévalence est estimé à 3,2%, on dénombre plus de 120.000 séropositifs.

Plusieurs centaines de personnes avaient organisé mercredi devant le Parlement un sit-in pour dénoncer la rupture du stock des antirétroviraux (ARV) au Togo.

Environ 6.000 malades du sida bénéficient de ces ARV.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les gros bras ne font plus les malins

Faits divers

La police a appréhendé huit personnes qui faisaient partie d’un réseau de ‘gros bras’ chargé d'intimider des vendeurs ou des acquéreurs lors de litiges fonciers.

Le cartable magique de Victor Agbegnenou

Diaspora

Le Club diplomatique de Lomé accueillait mardi soir le franco-togolais Victor Agbegnenou, concepteur du cartable numérique.

100 milliards décaissés en 10 ans

Développement

L'Agence nationale pour développement à la base (ANADEB) a pour mission de sortir les plus fragiles de la misère.

Achats en toute sécurité

Tech & Web

Il y aura bientôt autant de sites marchands que d’habitants au Togo.