Tour de contrôle sanitaire

16/01/2019
Tour de contrôle sanitaire

La coordination est indispensable

Le Groupe de la Banque mondiale a lancé il y a un an au Togo son projet régional de renforcement des systèmes de surveillance des maladies (REDISSE).

L’objectif est de donner les moyens indispensables pour une surveillance et une réponse collaboratives des maladies en Afrique de l’Ouest.

Plusieurs pays sont bénéficiaires dont le Togo.

Compte-tenu de la fragilité des systèmes de surveillance des pays d’Afrique de l’Ouest, il  faut envisager une coordination de la riposte au plan régional en mettant en commun les ressources. C’est l’ambition de REDISSE.

Méningite, lassa, grippe aviaire, Ebola, la région n’est pas épargnée. Seul un système régional de surveillance est capable de permettre aux pays de la région de répondre efficacement et de protéger les populations.

En 12 mois, cette initiative a permis d’installer 7 centres de surveillance

Le projet est doté d’un budget de plus de 10 milliards de Fcfa sur la période 2018-2023.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le coup de gueule du ministre de la Santé

Santé

Moustapha Mijiyawa, le ministre de la Santé, a poussé un coup de gueule vendredi. Et il a bien raison.

Do-Pharma injecte du dynamisme à l’économie

Santé

Implantée au Togo, une usine de production de solutés injectables vend désormais à l'ensemble des pays de la région.

Exercice conjoint avec l'Egypte

Coopération

Les forces spéciales égyptiennes et togolaises ont lancé la deuxième phase d'un exercice militaire conjoint de lutte contre le terrorisme.

Un ‘G5 côtier’ pour faire face au terrorisme ?

Coopération

Un projet de coopération transfrontalière sur le modèle du G5 Sahel pourrait voir le jour en Afrique de l’Ouest.