'Une épidémie en grande partie cachée'

18/01/2021
'Une épidémie en grande partie cachée'

Aurait-il été possible de circonscrire le virus ?

L'OMS et Pékin auraient pu agir plus vite au début de l'épidémie de Covid-19, ont conclu les experts indépendants chargés d'évaluer la riposte mondiale, pour qui la propagation du virus a bénéficié d'une "épidémie en grande partie cachée".

Dans son second rapport qui doit être présenté mardi lors d'une réunion à l'Organisation mondiale de la santé, ce panel d'experts souligne qu'"en se référant à la chronologie initiale de la première phase de l'épidémie, on constate qu'il aurait été possible d'agir plus vite sur la base des premiers signes".

Le Togo a été durement impacté par la pandémie avec ses conséquences sanitaires, sociales et économiques.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Didier Ekouévi : 'Il faut avoir un langage de vérité'

Santé

Le premier lot de vaccins anti-Covid arrive dimanche soir par avion à l’aéroport de Lomé.

Fini les tracas

Tech & Web

Une application permettant la réservation en ligne de places de bus vient d’être lancée.

Saisie record à Niamey

Faits divers

Dix-sept tonnes de résine cannabis en provenance du Liban, via le port de Lomé, ont été interceptées par les autorités nigériennes.

La parole est à vous

Coopération

L’union européenne, l’Allemagne et la France ont lancé vendredi une initiative particulièrement originale.