La santé d'abord

28/11/2017
La santé d'abord

Le siège de la CNSS à Lomé

Les acteurs du secteur informel sont réticents à rentrer dans le système. C’est essentiellement la crainte d’une formalisation ouvrant la voie à une fiscalisation.

Mais pour les autorités, la priorité et d’assurer une couverture sociale à des centaines de milliers de Togolais dont le rôle économique est essentiel.

Cette démarche conduit la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), en collaboration avec la Direction  à l'organisation du secteur informel (DOSI), à lancer une campagne foraine gratuite de délivrance de carte nationale d’identité (d’actes de naissance ou de jugements supplétifs). L’enregistrement permettra à leurs titulaires d’être affiliés et de bénéficier d’un certain nombre de services sociaux.

Une opération pilote a débuté à Tsévié (35 km de Lomé) ; elle sera étendue à l’ensemble du pays. Si le dispositif s’adresse en priorité aux membres du secteur informel, ceux du formel peuvent également demander une pièce d’identité.

‘La récente révision du code de sécurité sociale a étendu le régime de sécurité sociale aux travailleurs qualifiés de l’économie informelle. Mais cette extension peine à se concrétiser. Les concernés, pour la plupart du temps ne disposent pas de documents administratifs pouvant leur permettre d’être affilié à la CNSS’, explique Justin Pilanté, le directeur de l’audit interne et du contrôle des employés à la Caisse.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’aide à la culture évolue

Culture

Cette année, le gouvernement a accordé 600 millions de Fcfa pour aider les artistes (musiciens, chanteurs, scupteurs …).

Absence de culture syndicale

Social

Nadou Lawson, la coordonnatrice de la centrale syndicale Synergie des travailleurs du Togo (STT), a voulu mettre les points sur les i.

Opération mains propres au Togo

Santé

80% des microbes se transmettent par les mains. Les laver le plus souvent possible avec du savon constitue une bonne protection.

Accentuer la lutte contre les faux médicaments

Santé

Un sommet sur la lutte contre le trafic de faux médicaments aura lieu les 6 et 7 décembre à Lomé.