Air Hadj prêt pour le décollage

26/04/2009
Air Hadj prêt pour le décollage

C'est une compagnie aérienne du Nigeria qui assurera désormais l'acheminement des pèlerins togolais vers La Mecque. Medview a été désignée par les autorités togolaises comme transporteur officiel. Cette mesure est destinée à mettre un terme aux abus et escroqueries constatées ces dernières années dans l'organisation des pèlerinages, affirme le quotidien nigerian « Vanguard ».

Le journal cite le colonel Latta, directeur de l'aviation civile togolaise, qui indique que sa principale préoccupation est la sécurité des pèlerins. « Nous avons écarté des compagnies aériennes par le passé pour leurs pratiques douteuses. Ainsi, une fois que tous les documents seront fournis et toutes les autorisations obtenues, nous allons inspecter les appareils et tout ce qui les accompagne et une fois que tout ira bien, Medview pourra démarrer ses activités", explique-t-il.Alhaji Muneer Bankole, le patron de Medview, s'es déclaré heureux de l'accueil réservé par les autorités togolaises et a assuré que sa compagnie remplirait toutes ses obligations contractuelles.

Pour mettre fin à l'anarchie qui régnait jusqu'à présent au Togo dans la préparation annuelle du pèlerinage à la Mecque (le Hadj), le gouvernement a mis en place en avril 2008 une « Commission nationale du Hadj » chargée de veiller aux préparatifs et de s'assurer que les pèlerins ne se feront pas escroquer par des agences de voyages peu scrupuleuses.

Lire l'article de Vanguard (en anglais)

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Chrono trop juste

Sport

Au 50 mètres nage libre, le Togolais Damien Otogbé a montré tout son potentiel.

La menace B et C

Santé

L’hépatite B et C est toujours très active dans le pays. Le taux d’infection serait de 15%.

'L’expérience du Togo est enrichissante'

Développement

Mario Pezzini, le directeur du Centre de développement de l’OCDE, s’est entretenu mercredi à Lomé avec le Premier ministre.

Anticiper une sortie de crise sanitaire

Développement

Le pouvoir togolais pense déjà à l’après-pandémie et il a raison.