Endurance, courage et stoïcisme

17/07/2008
Endurance, courage et stoïcisme

La préfecture de la Kozah vit une ambiance particulière toute la semaine avec les luttes traditionnelles Evala. Le président du Togo, Faure Gnassingbé, est présent depuis samedi à Kara. De viriles empoignades vont opposer les jeunes lutteurs des douze cantons qui composent la préfecture (450 km au nord de Lomé). Ces luttes qui font partie des rites initiatiques Kabyè, permettent aux jeunes de 18 à 25 ans de s'évaluer entre eux.

La finalité première de ces luttes est de préparer le jeune à l'endurance, au courage et au stoïcisme (les jeunes dans les causeries ne manquent pas de rappeler leurs victoires et dénigrer ceux qui ont subi des défaites).Offrandes de chiens, petits sacrifices pour invoquer les ancêtres : autant de rites pour accéder à la grande communauté des hommes chez les kabyès.

Les notables et les chefs de villages se mobilisent autour de leurs lutteurs.

C'est la période durant laquelle la culture Kabyé atteint souvent son plein épanouissement. C'est le lieu des retrouvailles, de la réjouissance dans les quartiers et les familles. Les natifs des localités se retrouvent autour des pots de tchouk (boissons locales faite à base de petit mil), des mets typiquement Kabyè (pâte de sorgho, de petit mil accompagnés de sauce locale, les galette faites à base de farine de haricots etc...) et les danses.

C'est aussi l'occasion pour les griots, véritable mémoire des ancêtres, de même que les femmes chanteuses d'immortaliser, qui à travers leurs épopées improvisées, qui à travers leurs mélodies, les noms d'anciens lutteurs vertueux ou talentueux.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le deuxième inventaire forestier débutera le 1er mars, a annoncé vendredi le ministère de l’Environnement.

Aide à la petite agriculture

Coopération

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) fournira des kits de production à 900 foyers agricoles vulnérables.

Des Togolais bien couverts

Social

Quatre millions de Togolais sont concernés par cette couverture santé.

Appels dans le vide

Environnement

Avec des caniveaux utilisés comme dépotoirs, la fin des inondation n'est pas pour demain.