Faure auprès des victimes des inondations

06/09/2007
Faure auprès des victimes des inondations

Le chef de l'Etat togolais Faure Gnassingbé s'est rendu mercredi à Kpendjal où des pluies diluviennes ont provoqué de graves inondations et d'importants dégâts. Le dernier bilan fait état d'une dizaine de personnes décédées.

Faure Gnassingbé est allé soutenir les populations des villages touchés par les intempéries.Accompagné de certains ministres, le président du Togo a parcouru une dizaine de villages touchés.

M. Gnassingbé est très préoccupé depuis quelques jours par le drame que vit cette région.

Bien avant sa visite sur les lieux, il avait dépêché une forte délégation ministérielle conduite par le ministre d'Etat, ministre de la Santé Charles Kondi Agba.

Des vivres, des médicaments ainsi que des vêtements sont ont été distribués aux populations sinistrés.

Kpendjal est situé à environ 650 km au nord de Lomé.

Plus de 65 millions de Fcfa ont été débloqués par le gouvernement pour aider ces populations, selon des sources proches de la présidence togolaise.

Lundi dernier, le gouvernement a décrété un deuil national de trois jours en mémoire de ces compatriotes disparus, en signe de solidarité de toute la population.

Les régions du nord du Togo connaissent de fortes précipitations depuis quelques semaines.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.