Forte affluence attendue pendant la saison de transhumance

21/02/2019
Forte affluence attendue pendant la saison de transhumance

Année record

La campagne de transhumance a débuté fin janvier et s’achèvera le 31 mai. 

Les déplacements saisonniers de bétail existent dans l’ensemble des pays d’Afrique de l’Ouest. C’est un moyen ancestral d’éviter l’épuisement de la végétation. Mais les tensions entre éleveurs Peulhs et autochtones sont très fréquentes.

Les transhumants sont appelés au strict respect des règles notamment concernant la période autorisée et l’utilisation des couloirs de passage. 

Cette année devrait battre des records avec 50.000 têtes de bétail attendus, contre 30.700 en 2018. Chiffres communiqués jeudi par la direction de l’Elevage.

Les transhumants sont issus principalement du Niger, du Mali, du Burkina et du Nigeria.

L’année dernière, aucun incident sérieux n’avait été signalé avec les populations autochtones.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Marche forcée vers l'uniformisation

Uemoa

Les 8 pays composant l'UMOA doivent avoir les mêmes règles et les mêmes pratiques. Ce n'est pas encore le cas.

Première participation du Togo

Développement

Le Togo participe depuis le début de la semaine à une réunion du Centre de développement de l'OCDE.

Une première en Afrique et peut être dans le monde

Diaspora

L’émission d’obligations de la Diaspora lancée par la Banque de l’Habitat du Sénégal a officiellement démarré mardi à la BRVM.

Le PNUD prêt à faire davantage

Coopération

Le ministre de l’Environnement, David Oladokoun, s’est entretenu lundi avec Aliou Dia, le représentant résident du PNUD au Togo.