LGBT : le Togo s'abstient

13/07/2019
LGBT : le Togo s'abstient

L'abstention du Togo marque une évolution sur cette question sociétale

Le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a prolongé de trois ans le mandat de l'organisme de surveillance des droits des personnes LGBT (lesbienne, gay, bisexuelle, transgenre). 

La résolution d'étendre le mandat a été adoptée vendredi par une 27 voix contre 12 voix.

Le Togo s’est abstenu.

Le Conseil des droits de l'homme de l’ONU a créé en 2016 un poste de surveillance des droits des personnes LGBT. 

La question LGBT est sensible en Afrique. Plusieurs pays africains ont néanmoins voté pour la résolution. IL s’agit de la Tunisie, de l’Afrique du Sud et du Rwanda.

Comme le Togo, l'Angola, le Burkina Faso, la RDC et le Sénégal se sont abstenus.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Reprise des discussions avec le Premier ministre

Santé

Gilbert Tsolenyanu, le secrétaire général du Syndicat des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT), commençait à s’impatienter.

Visite à Lomé de la représentante d’ONU Femmes

Coopération

Oulimata Sarr, directrice régionale de ONU Femmes, l’Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, effectue une visite au Togo. 

Drogba en vedette pour la réouverture de Kégué

Sport

Le stade de Kégué, fraîchement rénové, sera inauguré le 27 juillet prochain par Faure Gnassingbé.

Le Fonds Khalifa entre en jeu

Développement

Le Fonds Khalifa pour le développement de l'entreprise va injecter 15 millions de dollars dans de petits projets agricoles.