LGBT : le Togo s'abstient

13/07/2019
LGBT : le Togo s'abstient

L'abstention du Togo marque une évolution sur cette question sociétale

Le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a prolongé de trois ans le mandat de l'organisme de surveillance des droits des personnes LGBT (lesbienne, gay, bisexuelle, transgenre). 

La résolution d'étendre le mandat a été adoptée vendredi par une 27 voix contre 12 voix.

Le Togo s’est abstenu.

Le Conseil des droits de l'homme de l’ONU a créé en 2016 un poste de surveillance des droits des personnes LGBT. 

La question LGBT est sensible en Afrique. Plusieurs pays africains ont néanmoins voté pour la résolution. IL s’agit de la Tunisie, de l’Afrique du Sud et du Rwanda.

Comme le Togo, l'Angola, le Burkina Faso, la RDC et le Sénégal se sont abstenus.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Bilan de santé favorable

Santé

Les 3 médecins et l’infirmière infectés par le coronavirus se portent bien.

Les premiers respirateurs sont arrivés

Santé

Le Togo a franchi mercredi le cap des 70 personnes positives au covid-19.

Comment obtenir les aides de l’Etat ?

Social

Un programme de transferts monétaires va aider les Togolais les plus vulnérables pendant la crise sanitaire.

Publications trompeuses

Tech & Web

Facebook a annoncé de nouvelles mesures mardi pour lutter contre la désinformation sur sa messagerie WhatsApp.