La mule se fait pincer à l'aéroport de Lagos

19/05/2009
 La mule se fait pincer à l'aéroport de Lagos

L'Office de lutte contre la drogue (NDLEA) a arrêté lundi à l'aéroport de Lagos un homme de nationalité nigériane, Nweke Chibuzo, qui avait injecté plusieurs doses de cocaïne. Lors du contrôle scanner effectué par la compagnie KLM juste avant l'embarquement pour Amsterdam, le personnel de sécurité a découvert l'étrange chargement dans l'estomac du passager. Chibuzo avait avalé près de 82 dosettes de coke pour un poids total de 1,4 kg. Il devait acheminer la marchandise en Europe contre une récompense de 2.500 euros.

La mule a indiqué à la police qu'il vivait au Togo, pays dans lequel s'était noué le deal.Les trafiquants utilisent fréquemment des passeurs de drogue pour expédier la cocaïne en Europe. Ils recrutent de simples particuliers, y compris des femmes qui, en échange de quelques milliers d'euros, sont prêts à risquer la prison ou la mort en avalant les dosettes de cocaïne.

L'aéroport de Lomé a été le cadre de plusieurs affaires de ce genre.

Les stupéfiants sont conditionnés en petits sacs étanches qui sont ensuite gobés par la mule. Les douaniers ont dû mettre en place de nouveaux systèmes de détection contre ce trafic, comme notamment la prise de radiographies ou la surveillance des passagers (une mule ne s'alimentera pas et ne boira pas pendant le voyage.

Il arrive régulièrement qu'un des sacs se rompt sous l'effet des sucs gastriques ou du fait d'un emballage défectueux, entraînant la mort par overdose.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Des fresques qui racontent le Togo

Culture

Une partie d’une mur d’enceinte de l’université de Lomé accueille une fresque colorée réalisée par des étudiants de l'EAMAU.

Un modèle de coopération utile

Développement

Le PNUD vient de publier son rapport 2019 sur le Togo. La coopération s'inscrit en droite ligne des objectifs contenus dans le PND.

Contrat pro pour Hakim Traoré

Sport

Le germano-togolais Hakim Traoré a signé vendredi son premier contrat professionnel avec VFL Osnabrück (Allemagne).

Une approche innovante de l'agriculture

Développement

La BAD a accepté de continuer à financer le PAIEJ-SP. Une phase 2 est à l'étude.