Le Togo dégaine plus vite que les trafiquants

09/07/2020
Le Togo dégaine plus vite que les trafiquants

L'oeuvre de l'artiste suédois Carl Reutersward au siège des Nations Unis à New-York

Une Journée mondiale de la destruction des armes légères se déroule ce jeudi.

Les armes légères et de petit calibre regroupent les revolvers, pistolets, carabines, fusils d’assaut ou mitraillettes. Il y en a environ un milliard à travers le monde. Les trois quarts ne sont pas détenues par des militaires mais par des civils, et se retrouvent bien souvent dans les mains du crime organisé. 

Selon l'ONU, elles sont d’ailleurs responsables de la moitié des morts violentes dans le monde. 

Le Togo marque cet évènement de manière particulière car le pays abrite le  Centre régional des Nations Unies pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC).

Les autorités saisissent et détruisent les armes légères non déclarées dont la possession est illégale.

Celles utilisées, notamment par les chasseurs, sont marquées avec toutes les garanties de traçabilité.

Plus de 10.030 armes appartenant à la population civile ont été marquées grâce à l'appui de l’UNREC et du Japon, indique le ministère de la Sécurité.

Il n’empêche, de nombreuses armes continuent de circuler dans la région en raison de la porosité des frontières.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Barre symbolique

Santé

Le Togo a franchi jeudi la barre symbolique des 1.000 contaminations au covid-19. 

Si tout va bien

Sport

La saison de football pourrait reprendre début octobre, mais le conditionnel est de mise. 

Gracias de nuevo

Coopération

La ‘brigade médicale ‘ cubaine, dirigée par le Dr Miguel Gomez Cruz, a quitté Lomé mercredi après 4 mois d’une mission anti-covid au Togo.

L'eau potable disponible dans de nombreuses régions

Développement

La seconde phase du projet eau et assainissement au Togo (PEAT 2) débutera au mois de septembre.