Le Togo suivra-t-il les traces du Burkina ?

02/10/2008
Le Togo suivra-t-il les traces du Burkina ?

Le Burkina Faso a lancé mercredi une vaste opération d'identification des cartes à puce anonymes des téléphones portables afin de "protéger la population et les intérêts de l'Etat", a-t-on appris de source officielle à Ouagadougou. La campagne, qui doit s'achever le 31 octobre, concerne 30 à 40% des utilisateurs de téléphone. Ces derniers, tous anonymes, recevront un message écrit (SMS) sur leur portable ou un appel leur demandant de se présenter avant la fin du mois à un guichet de leur opérateur.

"C'est dans le souci de protéger la population burkinabè et les intérêts de l'Etat que cette opération a été initiée", a indiqué le directeur général de l'Autorité nationale de régulation des télécommunications (Artel), Eléazar Lankoandé."Il n'est plus question que quelqu'un se cache derrière un numéro pour mener des activités avec des intentions malveillantes", a insisté M. Lankoandé.

Au Burkina, l'achat des puces du téléphone mobile se fait à la sauvette depuis la privatisation de l'Office national des télécommunications (Onatel).

Le Togo étudie depuis quelques mois une mesure du même genre qui pourrait s'appliquer aux deux opérateurs GSM, Togocel et Moov.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le dossier n'est pas classé

Justice

L’incendie criminel du Grand Marché de Lomé n’est pas une affaire classée.

Assistance médicale de Mashav

Coopération

Israël a offert au CHR d'Atakpamé des équipements de lutte contre le Coronavirus, y compris des respirateurs.

La connaissance est la clé du pouvoir, de la sagesse

Coopération

Le soft Power chinois passe ses instituts Confucius en Afrique et ailleurs dans le monde.

Rapports apaisés

Social

Un nouveau code du travail été adopté récemment. Sa mise en application sera progressive.