Le masque doit devenir une seconde peau

27/05/2020
Le masque doit devenir une seconde peau

Le masque est un solide rempart avec la distanciation et le lavage de mains

Les Togolais respectent les mesures barrières de façon un peu trop sélective.

Le masque n'est porté qu'en présence d’un agent de sécurité ou lors de l’accès à un commerce. Et pas toujours.

‘Nous constatons que les gens font une sorte de tri’, a déploré mercredi le colonel Hodabalo Awaté, l'un des responsables du comité de veille et de riposte contre le covid-19 du grand Lomé de Lomé.

La population est très bien informée sur les mesures sanitaires, mais elle a tendance à faire de la résistance.

Il est vrai que porter un masque sous la chaleur n’est pas très agréable, mais c’est un moyen efficace de se protéger et de protéger les autres.

Le comité de veille et de riposte est de veiller au strict respect des mesures prises par le gouvernement pour limiter la propagation du virus.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une fausse bonne idée

Environnement

Les déchets ménagers peuvent-ils servir de protection contre les inondations ?

Le Nord n'est pas oublié

Développement

Le déficit en eau est patent dans le Nord du Togo (Savanes, Kara et Centrale). Un problème pour l’agriculture, mais aussi pour les habitants.

Un programme exemplaire

Coopération

L'AFD a accordé une subvention de 3 millions d'euros en faveur du programme de transferts monétaires.

Une justice pour le peuple

Justice

Nul n'est au-dessus de la loi, pas même l'État.