Mission protectrice

01/03/2019
Mission protectrice

Les enfants sont très vulnérables

Ce 1er mars est la Journée mondiale de la protection civile. L’occasion de présenter  les différentes missions, d’organiser des ateliers aux gestes qui sauvent, d’initier le public au maniement des défibrillateurs et d’exposer les matériels utilisés pour les secours.

Cette année, le thème choisi est ‘La protection des enfants, c'est notre responsabilité’.

Les enfants sont en effet très vulnérables face aux dangers, qu’ils soient climatiques ou humains. 

Parmi les 7.000 personnes touchées par les graves inondations de 2017 dans les préfectures des Lacs, du Bas-Mono et de Tchamb, près de la moitié étaient des enfants..

La Protection civile togolaise intervient également pour les protéger contre des violences ethniques et politiques ou des conflits inter-communautaires. De jeunes Ghanéens ont traversé la frontière en janvier pour se réfugier dans la région de Dankpen, de l’Oti et de l’Oti-Sud.

‘Ces faits sont là pour nous rappeler les dures réalités et les épreuves traversées par les victimes vulnérables que sont les enfants’, explique Damehame Yark, le ministre en charge de la Protection civile.

Le Togo abrite à Tsévié un centre régional de l’Organisation internationale de la Protection civile (OIPC) ou est stocké du matériel de secours destiné à gérer des accidents majeurs ou des catastrophes naturelle.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Télécommunications : réduire les disparités

Tech & Web

L'UIT a toujours prêté une grande attention à la fracture numérique et aux écarts de développement.

Les musées s'adaptent aux évolutions de la société

Culture

A l’occasion de la Journée internationale des musées, la population pourra découvrir à partir de samedi et jusqu’au 26 mai les richesses de l’art africain.

A Cannes, le Togo fait son cinéma

Culture

Essohanam Koutom, le directeur du Cinéma représente le gouvernement togolais au 72e Festival de Cannes.

Le Patio réinvente l’hospitalité à la togolaise

Tourisme

La clientèle d’affaires qui se rend à Lomé est à la recherche d’une hôtellerie originale et authentique qui se démarque des grands établissements internationaux.