Mission protectrice

01/03/2019
Mission protectrice

Les enfants sont très vulnérables

Ce 1er mars est la Journée mondiale de la protection civile. L’occasion de présenter  les différentes missions, d’organiser des ateliers aux gestes qui sauvent, d’initier le public au maniement des défibrillateurs et d’exposer les matériels utilisés pour les secours.

Cette année, le thème choisi est ‘La protection des enfants, c'est notre responsabilité’.

Les enfants sont en effet très vulnérables face aux dangers, qu’ils soient climatiques ou humains. 

Parmi les 7.000 personnes touchées par les graves inondations de 2017 dans les préfectures des Lacs, du Bas-Mono et de Tchamb, près de la moitié étaient des enfants..

La Protection civile togolaise intervient également pour les protéger contre des violences ethniques et politiques ou des conflits inter-communautaires. De jeunes Ghanéens ont traversé la frontière en janvier pour se réfugier dans la région de Dankpen, de l’Oti et de l’Oti-Sud.

‘Ces faits sont là pour nous rappeler les dures réalités et les épreuves traversées par les victimes vulnérables que sont les enfants’, explique Damehame Yark, le ministre en charge de la Protection civile.

Le Togo abrite à Tsévié un centre régional de l’Organisation internationale de la Protection civile (OIPC) ou est stocké du matériel de secours destiné à gérer des accidents majeurs ou des catastrophes naturelle.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les crues ont fait trois victimes

Faits divers

Trois noyades ont été signalées dans un affluent du fleuve Yoto. Le drame s’est déroulé samedi dans le village de Kpédjini (préfecture de Haho).

Au-delà des Evala

Sport

Les luttes Evala viennent de s’achever dans le nord du Togo. Un rendez-vous sportif et culturel toujours très populaire.

Polémique stérile

Diaspora

A peine créé, le Haut Conseil des Togolais de l’extérieur (HTCE) suscite déjà la polémique.

Les Eperviers affronteront les Pharaons

Sport

Le tirage au sort des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (2021) place le Togo dans un groupe composé de l’Egypte, du Kenya et des Comores.