Non respect du protocole sanitaire

29/11/2020
Non respect du protocole sanitaire

Mauvais comportements

Tous les lieux de culte ont eu l’autorisation de rouvrir après des mois de fermeture liée à la pandémie. A l’exception de Lomé où la circulation virale est toujours forte.

Mais les églises, temples et mosquées sont sous la menace d’une nouvelle fermeture car les mesures barrières et la distanciation sociale ne sont pas ou peu respectées.

Pointée du doigt, l’organisation de veillées de nuit. Une disposition qui n’est pas autorisée et qui est propice à la circulation du virus.

'Les cultes de nuit, les veillées de prières ainsi que les veillées funèbres sont et demeurent interdits conformément aux directives du gouvernement en date du 10 juillet 2020', rappelle la direction des cultes.

Et tout contrevenant s'expose à la fermeture immédiate du lieu de culte.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Vite et bien

Développement

Koffi Tsolényanu, le ministre de l’Urbanisme était samedi à Kara (nord du Togo) pour s’assurer de l’avancement des chantiers en cours.

La sanction est tombée

Justice

L'hebdomadaire 'Indépendant Express' est désormais banni du paysage médiatique togolais. 

Le dossier n'est pas classé

Justice

L’incendie criminel du Grand Marché de Lomé n’est pas une affaire classée.

Assistance médicale de Mashav

Coopération

Israël a offert au CHR d'Atakpamé des équipements de lutte contre le Coronavirus, y compris des respirateurs.