Préoccupation de l'OCHA

31/07/2008
Préoccupation de l'OCHA

Les inondations causées par de fortes pluies en Afrique de l'Ouest menacent la sécurité alimentaire de la région déjà affaiblie par la montée du prix des aliments, a déclaré jeudi le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA). Plus de 50.000 personnes ont déjà été touchées par les inondations dans sept pays de l'Afrique de l'Ouest. En Mauritanie, par exemple, quelques 4.600 personnes ont été déplacées par la montée des eaux du fleuve Sénégal. Au Togo, 10.000 personnes ont été déplacées par des inondations et plusieurs ponts ont été rendus inutilisables, interrompant les liens commerciaux entre le Togo et le Burkina Faso.

Au Mali, six personnes sont mortes à cause des inondations, a précisé OCHA dans un communiqué.La région n'a pas encore récupéré des inondations dévastatrices des dernières années et les récentes inondations, associées aux prix élevés de l'alimentation, pourraient conduire des milliers de personnes à avoir besoin d'une assistance, a indiqué le chef d'OCHA en Afrique de l'Ouest, Hervé Ludovic de Lys. Il souligne que le Mali, le Niger, le Tchad et le Burkina-Faso, qui n'ont pas d'accès à la mer, sont les pays les plus touchés.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les faux médicaments, un risque pour la santé

Santé

Près de 67 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis par la douane depuis un an.

Ode à l’Afrique et au Niger

Culture

La chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit une carrière à 200 à l’heure.

Les pieds dans le sable

Tech & Web

Comme chaque année, Togo Cellulaire prend possession de la plage de Lomé du 18 août au 8 septembre.

Le pays est trop dépendant des appuis extérieurs

Santé

Plus de 11 milliards de Fcfa ont été consacrés au Togo à la lutte contre le sida en 2018.