Ramadan solidaire

01/05/2021
Ramadan solidaire

Des volontaires de l'association

En cette période de ramadan, aider les musulmans les plus pauvres est un devoir.

C’est la philosophie de l’association ‘Aide et entraide pour le développement social’ (AEDS) qui a distribué des denrées alimentaires à 200 foyers du Grand Lomé.

L’islam prévoit d’ailleurs une aumône obligatoire appelée Zakät. Chaque fidèle, en fonction de ses ressources, doit s’acquitter d’un montant annuel vertu des règles de solidarité.

Nassara Ouro Bang’na née Djobo, qui dirige l’association, souligne que c’est un engagement naturel au profit des plus précaires. Et le ramadan est un moment de recueillement, mais aussi de retrouvailles auquel tout musulman a droit, explique-t-elle.

AEDS intervient aussi dans le secteur de l’éducation, dans le développement rural et la protection de l’environnement.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Kako Nubukpo est entré en fonction

Uemoa

Kako Nubukpo, le nouveau commissaire de l’UEMOA a prêté serment lundi à Ouagadougou.

Pas de changement

Sport

La 9e journée du championnat de D1 s’est déroulé ce week-end.

Interconnexion avec le Togo ?

Développement

Le gouvernement ghanéen vient de présenter trois projets ferroviaires d'une valeur totale de 12,9 milliards de dollars.

Un an d'épreuve

Santé

Le Covid en Afrique, un an après. C’est le thème d’une visioconférence organisée samedi par l’OMS.