Ramadan solidaire

01/05/2021
Ramadan solidaire

Des volontaires de l'association

En cette période de ramadan, aider les musulmans les plus pauvres est un devoir.

C’est la philosophie de l’association ‘Aide et entraide pour le développement social’ (AEDS) qui a distribué des denrées alimentaires à 200 foyers du Grand Lomé.

L’islam prévoit d’ailleurs une aumône obligatoire appelée Zakät. Chaque fidèle, en fonction de ses ressources, doit s’acquitter d’un montant annuel vertu des règles de solidarité.

Nassara Ouro Bang’na née Djobo, qui dirige l’association, souligne que c’est un engagement naturel au profit des plus précaires. Et le ramadan est un moment de recueillement, mais aussi de retrouvailles auquel tout musulman a droit, explique-t-elle.

AEDS intervient aussi dans le secteur de l’éducation, dans le développement rural et la protection de l’environnement.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La menace B et C

Santé

L’hépatite B et C est toujours très active dans le pays. Le taux d’infection serait de 15%.

Anticiper une sortie de crise sanitaire

Développement

Le pouvoir togolais pense déjà à l’après-pandémie et il a raison.

Changement des comportements et des mentalités

Environnement

Le Togo est confronté à des inondations récurrentes. Il y a les changements climatiques, mais pas seulement.

De l'or, enfin

Sport

Clarisse Agbégnénou s'est imposée en finale des 63 kg face à la Slovène Tina Trstenjak mardi à Tokyo.