Reprise des vols le 1er août

30/07/2020
Reprise des vols le 1er août

Plusieurs vols prévus samedi au départ de Lomé

L’espace aérien togolais rouvrira à partir du 1er août. Ce qui signifie une reprise des vols domestiques et internationaux, indique un communiqué publié jeudi par  le ministère des Infrastructures.

L’aéroport de Lomé avait été fermé en mars dernier pour éviter une propagation du coronavirus.

La reprise du trafic sera cependant très progressive avec une limitation du nombre de vols par jour; 3 à 4 dans un premier temps vers des capitales africaines.

Un protocole sanitaire sera mis en place pour s’assurer que les passagers à l’arrivée et au départ ne sont pas positifs au covid-19.

Des tests PCR seront exigés pour l’entrée sur le territoire; ils seront réalisés directement à l'aéroport de Lomé (40.000 Fcfa).

Les personnes testées devront se confiner dans l'attente des résultats adressés par SMS ou email.

Les voyageurs testés positifs seont placés en quarantaine, soit chez eux, soit au sein d’une structure de suivi, mise en place par le gouvernement, jusqu’à la négativation de leurs tests de contrôle.

Au départ du Togo, test obligatoire 72h avant le vol.

Les passagers à destination du Togo devront remplir un formulaire en ligne avant l'embarquement. 

Par ailleurs, ils devront télécharger une application de traçage durant leur séjour au Togo. Elle sera bientôt disponible, précise le ministère.

Concernant le retour des compagnies internationales comme Air France ou Brussels Airlines, rien n'est prévu pour le moment.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Délinquance transfrontalière

Faits divers

Neuf personnes ont été arrêtées par la police. La petite bande avait l’habitude de commettre ses méfaits à Lomé avant de repartir au Ghana.

Des spécialistes pour assurer un développement durable

Environnement

Le ministère de l’Environnement va recruter par concours 750 spécialistes de la protection de la nature.

Une initiative qui arrive à maturité

Coopération

L’initiative Muskoka (Projet d’amélioration de la santé maternelle et infantile) a été lancée il y a 5 ans.

Une politique d’inclusion maîtrisée

Développement

98 milliards de Fcfa, c’est le montant des crédits accordés depuis 7 ans par le Fonds national de la finance inclusive (FNFI).