Service public : qui paye ?

20/02/2019
Service public : qui paye ?

Mauvais payeurs

Dans de nombreux pays, le financement de l’éclairage public est assuré par les impôts payés par les contribuables. Au Togo, la situation est un peu plus compliquée en raison d’une assiette fiscale très étroite.

Du coup, un autre système a été mis en place.

Sur chaque facture acquittée par les particuliers et les professionnels, une petite quote-part est destinée à l’éclairage municipal. Elle va de 1f par Kwh à 2F. 

Ces redevances, introduites il y a 8 ans, permettent d’éclairer les rues et les avenues des villes. En principe.

Les problèmes d’impayés – 9 milliards de Fcfa en 2018 – rendent la situation problématique.

De nombreux clients ‘oublient’ d’acquitter leurs factures. Du coup, c’est encore une fois l’Etat qui doit mettre la main à la poche en donnant 7 milliards à la CEET, la compagnie d’électricité.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Polémique stérile

Diaspora

A peine créé, le Haut Conseil des Togolais de l’extérieur (HTCE) suscite déjà la polémique.

Les Eperviers affronteront les Pharaons

Sport

Le tirage au sort des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (2021) place le Togo dans un groupe composé de l’Egypte, du Kenya et des Comores.

Pas de peau pour les patients !

Santé

Pour un pays de 8 millions d’habitants, le Togo ne compte que 16 dermatologues dont 14 sont installés à Lomé.

Une nouvelle saison à Reims

Sport

Cadre de l'équipe champenoise la saison passée, le Togolais Alaixys Romao poursuit l'aventure à Reims, indique France Football.