Service public : qui paye ?

20/02/2019
Service public : qui paye ?

Mauvais payeurs

Dans de nombreux pays, le financement de l’éclairage public est assuré par les impôts payés par les contribuables. Au Togo, la situation est un peu plus compliquée en raison d’une assiette fiscale très étroite.

Du coup, un autre système a été mis en place.

Sur chaque facture acquittée par les particuliers et les professionnels, une petite quote-part est destinée à l’éclairage municipal. Elle va de 1f par Kwh à 2F. 

Ces redevances, introduites il y a 8 ans, permettent d’éclairer les rues et les avenues des villes. En principe.

Les problèmes d’impayés – 9 milliards de Fcfa en 2018 – rendent la situation problématique.

De nombreux clients ‘oublient’ d’acquitter leurs factures. Du coup, c’est encore une fois l’Etat qui doit mettre la main à la poche en donnant 7 milliards à la CEET, la compagnie d’électricité.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Marche forcée vers l'uniformisation

Uemoa

Les 8 pays composant l'UMOA doivent avoir les mêmes règles et les mêmes pratiques. Ce n'est pas encore le cas.

Première participation du Togo

Développement

Le Togo participe depuis le début de la semaine à une réunion du Centre de développement de l'OCDE.

Une première en Afrique et peut être dans le monde

Diaspora

L’émission d’obligations de la Diaspora lancée par la Banque de l’Habitat du Sénégal a officiellement démarré mardi à la BRVM.

Le PNUD prêt à faire davantage

Coopération

Le ministre de l’Environnement, David Oladokoun, s’est entretenu lundi avec Aliou Dia, le représentant résident du PNUD au Togo.