Soif de prudence

28/06/2020
Soif de prudence

Ne pas tenter le diable covid

Si le couvre-feu a été levé, l’allègement ne signifie pas la fin des restrictions sanitaires. Rappel des autorités dimanche.

Restaurants, bars, discothèques n’ont pas l’autorisation de recevoir de la clientèle. Or certains bars et maquis font comme si le covid n’existait pas.

Les dizaines de consommateurs sont attablés sans aucun respect des mesures barrières. Cela vaut pour Lomé comme pour les autres villes.

Dès la semaine prochaine, les sanctions vont tomber avec à la clé de possibles fermetures administratives.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La sanction est tombée

Justice

L'hebdomadaire 'Indépendant Express' est désormais banni du paysage médiatique togolais. 

Le dossier n'est pas classé

Justice

L’incendie criminel du Grand Marché de Lomé n’est pas une affaire classée.

Assistance médicale de Mashav

Coopération

Israël a offert au CHR d'Atakpamé des équipements de lutte contre le Coronavirus, y compris des respirateurs.

La connaissance est la clé du pouvoir, de la sagesse

Coopération

Le soft Power chinois passe ses instituts Confucius en Afrique et ailleurs dans le monde.