Sortez couverts !

12/12/2007
Sortez couverts !

Dans les années quatre vingt dix, le port du casque était obligatoire au Togo pour les conducteurs de deux roues. Il l'est théoriquement encore aujourd'hui mais plus personne ne respecte cette mesure de sécurité élémentaire. Et depuis une dizaine d'années deux nouveaux éléments sont venus aggraver le danger. D'abord une forte hausse du trafic automobile, conséquence de l'importation massive de véhicules d'occasion au port de Lomé ; ensuite l'apparition des motos-taxis, les fameux Oleyia ou Zémidjan au Bénin.

Rapide et économique, ce moyen de transport séduit les Loméens. Il est aussi source de très graves accidents pour les pilotes et parfois leurs passagers.Rares sont les motos-taxis à porter un casque. C'est pour les inciter à une meilleure sécurité qu'une compagnie d'assurance propose une opération originale. Chaque conducteur qui accepte de porter un casque bénéficiera d'une assurance gratuite.

Reste à savoir si cette campagne portera ses fruits et réduira le nombre de victimes.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Nouveau chapitre

Coopération

Le Togo et l’Allemagne devraient, dans les prochains mois, ouvrir un nouveau chapitre de leur coopération.

Bureau des plaintes

Développement

Pour une gestion consensuelle, efficace, équitable et permanente des projets de développement, il faut de la cohésion.

Plus de peur que de mal

Faits divers

L’un des plus anciens établissements du Togo, l’hôtel du Golfe à Lomé, a été victime d’un sinistre qui aurait pu être dramatique.

Mobilisation en faveur du FIDA

Développement

Plusieurs dirigeants africains demandent à la communauté internationale d'être plus généreuse.