Visite d'une délégation de prélats suisses

02/10/2009
Visite d'une délégation de prélats suisses

Une délégation de huit prélats suisses a rendu visite ces derniers jours à la conférence épiscopale du Togo (CET), a indiqué la conférence des évêques suisses (CES) à l'ATS. Ce séjour est le premier de toute une conférence épiscopale nationale en Afrique de l'Ouest. Cinq évêques et évêques auxiliaires faisaient partie de la délégation suisse dirigée par Mgr Joseph Roduit, abbé mais à la tête d'un diocèse à Saint-Maurice, précise la CES dans un communiqué. Les deux conférences ont d'abord découvert leurs Eglises respectives. Chaque évêque suisse a ensuite visité un diocèse du pays, accompagné de son homologue du lieu.

Les deux conférences ont aussi discuté avec le Nonce apostolique au Togo, Mgr Michael August Blume.Les évêques suisses, accompagnés notamment du secrétaire général de la CES, ont vu une Eglise "jeune, pleine de vitalité et en pleine croissance", ajoute la CES. Cette Eglise s'implique de plus en plus dans le processus de la Commission de Vérité, de Justice et de Réconciliation, souligne-t-elle encore.

Ce séjour est intervenu alors qu'environ 250 prélats au total, dont 197 évêques des 53 pays africains, se réunissent à partir de dimanche jusqu'au 25 octobre au Vatican pour un synode sur l'Afrique présidé par Benoît XVI destiné à présenter la réponse de l'Eglise catholique aux multiples maux de ce continent.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Regroupement dans le secteur des services

Tech & Web

Gozem a annoncé lundi le rachat de la plateforme Delivroum.

Parc automobile : 3% tout électrique d’ici 5 ans

Environnement

Une petite partie des nouvelles voitures circuleront à l'électrique dans 5 ans.

Investissements durables

Coopération

Le PNUD s’associe à Togo Invest pour la mise en œuvre des projets porteurs dans le cadre du Plan National de Développement.

12 milliards de dollars pour des vaccins

Santé

La Banque mondiale a approuvé un plan d'aide pour garantir aux pays en développement l'accès rapide aux vaccins.