Week-end meurtrier

17/09/2007
Week-end meurtrier

Six assassinats ont été commis ce week-end au Togo. Les victimes, dont un enfant de 12 ans, ont été décapitées.

Ces meurtres se sont déroulés dans la nuit de samedi à dimanche dans la préfecture de Vo et dans celle des Lacs.On ignore les mobiles de ces crimes rapportés par les services de police.

Selon le capitaine Kapa Kokou, les agresseurs ont "probablement soutiré le sang" de leurs victimes.

La sécurité a été renforcée dans les deux préfectures et une enquête ouverte par le procureur de la république.

Les homocides sont fréquents au Togo, notamment à Lomé, mais ce niveau de sauvagerie est une première.

Les forces de sécurité ont été renforcées à l'approche de l'ouverture de la campagne électorale prévue le 28 septembre prochain.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Mobilité professionnelle : ce n'est pas encore gagné

Cédéao

En théorie, les pays membres de la Cédéao facilitent la libre circulation et la mobilité professionnelle. En théorie seulement. De nombreux obstacles demeurent.

Les Togolais du Ghana sont les plus importants pourvoyeurs

Diaspora

Le ministre des Affaires étrangères, Robert Dussey, a publié lundi les chiffres des sommes envoyés en 2017* par la Diaspora au Togo.

Les crues ont fait trois victimes

Faits divers

Trois noyades ont été signalées dans un affluent du fleuve Yoto. Le drame s’est déroulé samedi dans le village de Kpédjini (préfecture de Haho).

Au-delà des Evala

Sport

Les luttes Evala viennent de s’achever dans le nord du Togo. Un rendez-vous sportif et culturel toujours très populaire.